Verdun 100 ans après : "Les sillons de la Mémoire"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/05/2016 à 10H01
Le cimetière de Verdun

Le cimetière de Verdun

© France2/culturebox

La bataille de Verdun, c’était il y a 100 ans. 700 000 personnes y ont perdu la vie. Une page d’histoire si tragique qu'aujourd'hui encore, le nom de Verdun résume à lui seul ce que fut la première guerre mondiale. Comment se perpétue la mémoire de tous ces soldats morts dans les tranchées, c’est le feuilleton proposé cette semaine dans le 13 heures de France 2: "Les sillons de la Mémoire"

Episode 1 « Les sillons de la mémoire »

Dans ce secteur de la Moselle où les combats ont ensanglanté le sol et laissé tant de traces, de nombreuses personnes cultivent la transmission du souvenir. Exemple avec cette guide franco-allemande qui fait visiter les hauts lieux de la bataille de Verdun. Malgré l'habitude, l’émotion est toujours intacte.

Une série réalisée par L. Legendre /  E. Denis / S.Thiebault, K.Annette


Episode 2 "Les sillons de la mémoire"

Retrouver les ossements et les objets ayant appartenu aux poilus: une opération qui relève presque de l'enquête policière. C'est ce que découvrent des élèves de CE2 avec le médecin-légiste de Verdun. Ainsi les jeunes générations font-elles connaissance avec la réalité de la première guerre mondiale.
 

 

Episode 3: Les sillons de la Mémoire

Le centenaire de la bataille de Verdun attire de nombreux touristes. Ils viennent visiter les anciens forts et les sites historiques, ces lieux où le déluge a fait perdre la raison à de nombreux soldats.

 

Episode 4: Les sillons de la Mémoire

Les galeries souterraines de la butte de Vauquois, des kilomètres de tunnels construits par les soldats français et allemands. Si beaucoup ont été détruits par les belligérants eux-mêmes, certains subsistent. Et y descendre c’est un peu plonger en enfer. 
 

 

Episode 4 : Les Sillons de la Mémoire

Un couple d'Alsaciens s'est levé aux aurores pour participer à la course entre les tranchées. Ils sont 1916 particpants très précisément en hommage au centenaire de la bataille de Verdun. il fait 8°. Une course dans la boue "Mais nous c'est un choix" disent-ils.
Le personnel visite l'ancien mess des officiers en cours de transformation.