Tolkien et la guerre : de la Bataille de la Somme au "Seigneur des anneaux"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/11/2014 à 17H02
J.R.R. Tolkien en 1915

J.R.R. Tolkien en 1915

© DR

Jusqu’au 3 janvier 2015, Compiègne accueille une exposition sur le passé militaire de Tolkien engagé dans la Bataille de la Somme en juillet 1916. Une expérience traumatisante mais pourtant fondatrice de l’œuvre de l’auteur du "Hobbit" et du "Seigneur des anneaux".

Reportage : C. Juteau, B. Godard, S. Le Fur


Incorporé en 1915 au 11e régiment de fusiliers du Lancashire, le second lieutenant J.R.R.Tolkien participa en juillet 1916 à la sanglante Bataille de la Somme qui fit près de 450.000 morts, dont plus de 200.000 Britanniques. Tolkien échappera à la mort, "sauvé" par la fièvre des tranchées propagée par les poux, qui l’éloignera du front et le ramènera quelques mois plus tard sain et sauf en Angleterre.
 
Une épreuve qui ne sera pas sans conséquences sur sa vie d’écrivain. Ses souvenirs des tranchées, cette terre picarde triste et lunaire, se retrouveront ensuite dans son œuvre, poèmes puis romans. Ainsi le territoire de la Tour maléfique du "Seigneur des anneaux" est inspiré par ces décors gris du front, tout comme la massue utilisée par les soldats qui deviendra l’arme emblématique de la trilogie.
 
C’est également à cette époque que Tolkien inventa l’une de ses nombreuses langues "elfiques", le Quenya, inspirée du finnois, du grec et du latin et qui évoluera jusqu’à la publication du "Seigneur des anneaux" en 1954.

"Tolkien et la Grande guerre, le fondement d'un mythe", jusqu'au 3 janvier 2015
Cloître Saint-Corneille, Place du Change, 60200 Compiègne
Tél : 03.44.41.83.75