"Soldats inconnus", le nouveau jeu vidéo d'Ubisoft au coeur de la Grande Guerre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/06/2014 à 16H42
"Soldats inconnus" n'est pas un jeu de guerre mais un jeu SUR la guerre

"Soldats inconnus" n'est pas un jeu de guerre mais un jeu SUR la guerre

© Ubisoft Montpellier

« Soldats inconnus : Mémoire de la Grande Guerre », c’est le titre d’un nouveau jeu vidéo créé par la société montpelliéraine Ubisoft. Avec un souci historique et pédagogique, il évoque les destins croisés de plusieurs personnages plongés au cœur du conflit. Le jeu, qui se veut « humaniste », a reçu le label de la Mission du Centenaire.

Reportage : G. Spica / E. Garibaldi / B. Barthe / J-P. Marin
Le projet, qui a démarré en 2010, a été porté par Paul Tumelaire, directeur artistique d’Ubisoft qui avait retrouvé des documents hérités de sa grand-mère. Parmi eux, des lettres de son arrière-grand-père, écrites au front. Elles ont servi de source d’inspiration à une équipe d’une quarantaine de personnes, dessinateurs et programmeurs, qui ont ensuite « brodé » autour de ce thème tout en s’appuyant sur 55 faits historiques qui ont émaillé la Grande Guerre.
Soldats inconnus © Ubisoft Montpellier
Emile le prisonnier de guerre Français, Anna, l’infirmière Belge, Karl le soldat Allemand et Freddy le légionnaire Américain. Voici les quatre personnages qui vont se retrouver plongés au cœur de la Grande Guerre et que le joueur va devoir aider. Son rôle : leur éviter balles et obus. Car dans « Soldats inconnus », c’est la guerre qui tue et s’il y a des morts, ce n’est pas le fait des personnages qui ne peuvent pas utiliser d’armes. Autre détail important : c’est une histoire d’amour qui est le point de départ du jeu. Une histoire contrariée puisqu’elle met en scène Marie, une jeune Française et Karl, un Allemand mobilisé.
L’univers graphique de « Soldats inconnus » délaisse la 3D pour se rapprocher très nettement de la bande dessinée avec des dessins réalisés à la main sur tablette numérique. Un procédé qui permet d’introduire davantage d’émotions, de tragique ou au contraire d’effets comiques. Une façon pour Ubisoft de toucher un autre public, moins centré sur les jeunes adeptes de jeu vidéos traditionnels. Fraternité, entraide, ce sont les maîtres mots de "Soldats inconnus", avec lequel Ubisoft joue une nouvelle carte, plus citoyenne, loin des King Kong, Lapins Crétins ou Rayman qui ont fait son succès.