Les cartes postales, vrai média durant la guerre 14-18

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/05/2014 à 13H49
Une carte postale © France 3

A la veille de la première guerre mondiale, le métier de photographe existait depuis cinquante ans. Pendant le conflit, il prit un tour plus journalistique, via un support inattendu : la carte postale.

De 1914 à 1918, des millions de cartes postales sont échangées entre le front, les hôpitaux, et les familles. C'est le moyen le plus simple, le plus rapide pour communiquer.

A cette époque, il n'y avait par ailleurs pratiquement pas de photos dans les journaux. Ce fut donc aussi le moyen de montrer la guerre, certainement pas au plus près, mais de manière claire, variée, et humaine.

Les photographes ont alors fait évoluer leur style, donnant aussi à voir la souffrance, les visages des soldats, les difficultés et parfois les défaîtes, et pas seulement la gloire ou la propagande. Ils montrèrent aussi la vie loin du front aux soldats, avec les femmes à l'usine, ou les familles à la ferme, par exemple.

Le reportage d'Evelyne Jousset, Antoine Roper, Sophie Boismain :
Témoignages de guerre en carte postale © France 3
L'envers, source d'information aussi, bien sûr © France 3