Emmanuelle Bertrand exhume le violoncelle des tranchées

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/01/2014 à 15H41
Emmanuelle Bertrand en répétition du concert-lecture "Le violoncelle de guerre, Maurice Maréchal et le poilu"

Emmanuelle Bertrand en répétition du concert-lecture "Le violoncelle de guerre, Maurice Maréchal et le poilu"

© France3 / Culturebox

A l’occasion des commémorations de la grande guerre, la violoncelliste Emmanuelle Bertrand s’est plongée dans les carnets du musicien-soldat, Maurice Maréchal.Touchée par l’histoire du poilu, elle donne aujourd’hui une série de concerts-lecture avec des comédiens intitulée "Le violoncelle de guerre, Maurice Maréchal et le Poilu".

L'histoire de ce violoncelle est assez rare et apparait comme une nouvelle pépite des récits de la guerre 14-18.

En 1914, Le jeune violoncelliste Maurice Maréchal a 22 ans lorsqu'il est appelé sur le front. Comme beaucoup de soldats, il s'ennuie dans les tranchées et passe son temps à écrire son quotidien sur ses carnets intimes de 1914 à 1919. Sur le front Maurice Maréchal se lie d'amitié avec deux autres soldats qui lui taillent un violoncelle ("le Poilu") dans le bois d'une caisse à munitions. L'instrument est rudimentaire mais il lui permet tout de même d'assurer les partitions musicales des offices religieux.

Il rencontre d'autres musiciens avec qui il crée un petit ensemble qui se produit devant l'Etat-Major. Lorsque la talentueuse violoncelliste, Emmanuelle Bertrand découvre cette histoire, elle est émue et souhaite fait perdurer la mémoire d'un poilu musicien. Même si  la plupart des enregistrements ont disparu, elle décide de rendre hommage aux mots et notes du grand musicien. Elle se fait alors fabriquer une réplique parfaite de l'instrument. Ce soir-là à Saint-Etienne, elle interprétait l'oeuvre musicale du compositeur avec "Le Poilu". Le comédien Christophe Malavoy lisait les textes des carnets intimes. 

Reportage : F. Boissonnat, F. Coudert, P. Gagnaire
Hsitoire d'un Poilu ordinaire : 
Ces neuf carnets intimes sont parus en 2005 dans un ouvrage intitulé : "Deux musiciens dans la Grande Guerre" et sont aujourd'hui conservés à la BNF. Au sortir de la guerre, le violoncelliste poursuit sa carrière, en France tout d'abord, puis son talent le mènera dans le monde entier. Toutes les personnes qui ont croisé le chemin de Maurice Maréchal louent sont talent, évidemment, mais aussi sa générosité.
Maurice Maréchal jouant du violoncelle

Maurice Maréchal jouant du violoncelle

© DR
"Le poilu", fabriqué dans les tranchées sur des caisses de munitions est  aujourd’hui conservé dans la réserve du Musée de la Musique.

"Le violoncelle de guerre, Maurice Maréchal et le Poilu", le film du réalisateur Christian Leblé et produit par Cinétévé pour France Télévisions, raconte cette aventure autour du concert-lecture 
Le violoncelle de guerre, Maurice Maréchal et le Poilu

Le violoncelle de guerre, Maurice Maréchal et le Poilu - Interprétation on Violoncelle par Emmanuelle Bertrand
Concert lecture tout public
Lectures en Arles - Lundi 10 mars 2014 avec Didier Sandre
Cité des Arts, Chambéry - Jeudi 20 mars 2014 avec Christophe Malavoy
Printemps des conteurs et des arts de la scène, Laon - Samedi 12 avril 2014 avec Christophe Malavoy
Musicales Guil Durance - Eté 2014