14/18 : la jeunesse européenne à l'UNESCO pour chanter le sacrifice des soldats

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/11/2014 à 11H16
Des enfants à l'unisson contre les horreurs de la guerre.

Des enfants à l'unisson contre les horreurs de la guerre.

© France 3

C'est un concert hautement symbolique qui a lieu ce 11 novembre au siège de l'UNESCO à Paris. Des choeurs d'enfants venus de Bourgogne mais aussi d'Allemagne et d'Angleterre vont interpréter "1918, l'Homme qui titubait dans la guerre", un oratorio spécialement composé pour l'occasion. Un projet qui a reçu le label Centenaire de la Grande guerre.

Reportage : C.Clavaux / M.Labidi / C.Gavignet
Des dizaines de jeunes de 8 à 20 ans côte à côte pour chanter la paix. C'est l'une des images fortes de ces commémorations du 11 novembre. Depuis plusieurs mois les choeurs Capriccio de Nevers en Bourgogne, Ex Cathedra de Birmingham en Angleterre et celui de Wolfratshauser en Allemagne répètent, chacun de leur côté, ce spectacle unique. L'oratorio "1918 l'Homme qui titubait dans la guerre", a été mis en musique par la compositrice Isabelle Aboulker sur un livret d'Arielle Augry qui s'est inspirée de textes signés Blaise Cendrars, Guillaume Apollinaire, Louis-Ferdinand Céline mais aussi Ernst Jünger, grand écrivain allemand.

Unis dans l'Histoire
Pour les jeunes chanteurs, la difficulté a été de dépasser les barrières culturelles, d'apprendre à chanter à l'unisson avec des enfants de leur âge, différents et pourtant si semblables. Et c'est justement sur les ressemblances entre les peuples, leurs souffrances et leurs espoirs aussi, qu'est centrée l'oeuvre d'Isabelle Aboulker. L'histoire de ce soldat imaginaire sans nationalité ni camp, se déroule le 11 novembre 1918 lors des derniers combats de la Grande guerre. Une "dernière ligne droite" en forme de bilan sur quatre ans d'une boucherie sans nom. Un projet universel dont la directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a souligné la valeur pour "le dialogue et la paix".

"1918, l'Homme qui titubait dans la guerre" d'Isabelle Aboulquer, livret Arielle Augry, avec les choeurs d'enfants de Nevers, Wolfratshauser et Birmingham accompagnés par l'Orchestre d'Harmonie de la Musique de la Police Nationale. Le mardi 11 novembre à 17 heures à la Maison de l'UNESCO, 7/9 place Fontenoy, 75007 Paris.