Devenez acteur du "Dernier bal de la reine" au Château de Denonville

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 12H32, publié le 18/06/2015 à 15H31
Le bal de la reine, un specatcle palpitant

Le bal de la reine, un specatcle palpitant

© France3/culturebox

C’est une expérience inédite qui est à vivre actuellement au château de Denonville (Eure-et-Loir). Le temps d'une soirée, les visiteurs deviennent les acteurs de la fiction historique "Le Dernier bal de la reine de France". Ils assistent ainsi en direct aux intrigues de la cour de Louis XIV et mènent leur propre enquête.

Si vous vous rendez au château de Denonville (à 65 km de Paris), vous aurez la chance de prendre part au "Dernier bal de la reine de France", pièce inspirée des œuvres d’Alexandre Dumas et du roman "Le Bossu" de Paul Féval.

Une pièce dont vous êtes les héros
 

A leur arrivée au château, les spectateurs auront la possibilité de choisir leur personnage et leur costume. Ils seront également coiffés et maquillés. Puis viendra l’heure d’entrer en scène. Le public pourra ainsi suivre Louis XIV dans sa chambre, les entrevues de la reine (probablement Marie-Thérèse d’Autriche) avec d’Artagnan, le combat des Mousquetaires, la préparation de complots entre Richelieu et ses espions. Au fil des dix actes, les véritables comédiens et les visiteurs évolueront dans les multiples pièces du château. Entre spectacle vivant et jeu de rôle, les intrigues ouvrent de multiples possibilités quand à leur dénouement.

Reportage N. Ether / L. Linot


Le château de Denonville sous le règne de Louis XIV

Le château, bordé d’un parc de quarante hectares, a été occupé par un grand personnage vivant à lépoque de Louis XIV. Jacques-René de Brisay, marquis de Denonville (1637-1710), était alors le propriétaire des lieux. Au début de sa carrière, il fut dragon du roi (militaire à cheval combattant à pieds) puis devint général suite à la guerre qui opposa la France et la Hollande. Quelques années plus tard, il sera fait gouverneur de la Nouvelle-France, province d’Amérique du Nord avec Québec pour capitale.
 

"Le Dernier bal de la reine de France", spectacle de "théâtre réalité interactif", est à l’affiche pour 150 représentations, jusqu’au 31 décembre. Stéphane Bern en est le conseiller artistique. Ce bal sera-il vraiment le dernier pour la reine ? Vous seul pourrez décider !

"Le Dernier bal de la reine de France" au Château de Denonville
Du jeudi au dimanche
Tarifs : de 114 à 240 euros