600 ans après, les Anglais célèbrent la victoire d’Azincourt

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/10/2015 à 16H35
Reconstitution le 25 juillet 2015 de la célèbre bataille d'Azincourt à l'occasion du 600e anniversaire

Reconstitution le 25 juillet 2015 de la célèbre bataille d'Azincourt à l'occasion du 600e anniversaire

© PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

De ce coté-ci de la Manche, c’est l’une des pires déroutes militaires de notre histoire. Le 25 octobre 1415, l’armée du Royaume de France subissait une terrible défaite sur la plaine d’Azincourt. Opposée aux troupes du roi Henri V, la chevalerie française va être décimée par les archers anglais. Un épisode sanglant de la Guerre de Cent Ans et une fierté nationale outre-Manche.

C’était en juillet dernier, sur la plaine d'Azincourt dans le Pas-de-Calais, des centaines d’amateurs rejouaient la célèbre bataille qui opposa les Français aux Anglais le 25 octobre 1415. D’un côté, dix-huit mille soldats français dont la fine fleur de la chevalerie, de l’autre, les archers anglais, moins nombreux.

Reportage :  A.-C. Lambard / M.-P. Degorce / P. Conte / France 3 Nord Pas-de-Calais / C. Labasque

Et pourtant sur un terrain détrempé par les pluies de la nuit, l’avantage va vite tourner à la faveur des Anglais. Les chevaliers français mal organisés, s’embourbent, encombrés par des armures de plus de 20 kilos. En face, les Anglais qui, à distance, arrosent de leurs flèches hommes et chevaux et profitent des nombreux errements tactiques et opérationnels des Français.
 
Plus de 6000 d'entre eux meurent dont de nombreux grands seigneurs et membres de la noblesse à la tête des administrations du pays. Une défaite qui marquera un tournant dans l’évolution de la conception de la guerre en France.
 
Pour les Anglais en revanche, Azincourt est une fierté nationale. Un fait d’arme ravivé un siècle après la bataille par William Shakespeare dans sa pièce "Henry V".  Le mythe d’Azincourt était né.
 
Et pour en savoir plus, rendez-vous sur la page spéciale de France 3 Nord-Pas-de-Calais consacrée aux 600 ans de la bataille d’Azincourt


A découvrir également au Musée de l'armée : "Chevaliers et bombardes d'Azincourt (1415) à Marignan"
Jusqu'au 24 janvier 2016
129 rue de Grenelle, Paris VIIe