500 ans du Havre : la fête a commencé en musique et dans les paillettes

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/05/2017 à 16H51, publié le 28/05/2017 à 14H56
500e anniversaire du Havre 27 mai 2017

500e anniversaire du Havre 27 mai 2017

© CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Les festivités du 500e anniversaire de la fondation du Havre ont débuté samedi en fin d'après-midi dans une débauche de costumes extravagants, de couleurs, de paillettes et de décibels, en présence de plus de 20.000 personnes.

Sur un podium géant face à l'Hôtel de ville, plus de 200 figurantes et figurants ont participé à la "Magnifik parade", conçue par la plasticienne Fanny Bouyagui. L'artiste originaire de Roubaix a évoqué le port et la ville par une série de tenues extravagantes.

Images drone de la Ville du Havre
Sur des robes bouffantes gonflées par le vent, ou tout en longueur, sous des coiffures géantes, les mannequins bénévoles personnifiaient tous les aspects du Havre, au travers du prisme de l'artiste : des conteneurs de marchandises aux balcons des immeubles, en passant par les vagues et même le grand architecte de la reconstruction de la cité portuaire, Auguste Perret.

Tandis que la sono diffusait la chanson "New York, New York", d'autres tenues évoquaient les liens maritimes avec les Etats-Unis du temps des paquebots des voyages transatlantiques. "Je suis très émue, c'est formidable de voir cela au Havre", confie Lucette, 70 ans, Havraise depuis 1957, et qui a vu la ville se relever après les terribles bombardements qui l'ont détruite aux trois quarts en septembre 1944.

Reportage France 3 Baie de Seine J. Howlett / F. Bollez  / A. Guedes

Une ville "bout du monde, près de la falaise, là où la Seine fait l'amour avec la mer"

Un DJ anglophone travesti en chanteuse a fait entonner à la foule le traditionnel "Happy Birthday", à la fin du défilé qui avait été ouvert par la cantatrice Séverine Gaymay, toute de blanc vêtue. Le public assistait au spectacle debout sur la grande esplanade de l'Hôtel de ville, traversée par une ligne de tramway, à l'arrêt pour l'occasion.

Après le défilé, la foule s'est dirigée en cortège vers la plage, sur environ un kilomètre, où devait se tenir un concert du groupe Electro Bamako, de Catherine Ringer, et du groupe de rock La Femme. L'ex-chanteuse des Rita Mitsouko devait interpréter notamment une chanson inédite sur Le Havre, dans laquelle elle évoque une ville "bout du monde, près de la falaise, là où la Seine fait l'amour avec la mer".

Reportage France 3 Normandie V. Ducroquet / H. Guiraudou / B. Stéfani / S. Pierson
Le Premier ministre Edouard Philippe, présent sur la ville, n'a pas été aperçu à la parade. Il doit participer dimanche matin à un conseil municipal extraordinaire pour l'élection de son remplaçant dans le fauteuil de maire, le premier adjoint LR Luc Lemonnier.

Les festivités du 500e anniversaire, du port et de la ville, créés sur décision du roi François 1er, en 1517, vont s'étaler jusqu'au mois d'octobre.

Reportage France 3 Baie de Seine K. Saïdi / R. Meheust