Harpes de Celtie et du monde au parlement de Bretagne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/03/2011 à 14H59
Harpes de Celtie et du monde au parlement de Bretagne

Harpes de Celtie et du monde au parlement de Bretagne

© Culturebox

Relativement méconnue hors de ses régions d'origine, la harpe celtique est un instrument de musique ancien répandu en Irlande, Ecosse au Pays de Galles et en Bretagne, très différente de la majestueuse et très lourde harpe classique, la harpe celtique est plus petite en, en tant que telle, plus maniable. L'exposition "Harpes de Celtie et du monde" est à voir  au Parlement de Bretagne à Rennes jusqu'au 18 mars 2011.

L'objet avait presque disparu et il n'existerait en fait que trois exemplaires d'harpes celtiques authentiquement anciennes. Depuis les années cinquante, l'instrument connait en Bretagne un regain d'intérêt stimulé notamment par la vitalité retrouvée des cultures celtiques. Les cordes de la harpe celtique sont maniées par l'instrumentiste directement avec ses ongles ce qui fait des harpeurs (c'est leur nom) des musiciens aux doigts pour le moins griffus...
Dans l'Irlande ancienne, les harpeurs étaient souvent aveugles, leur exceptionnel toucher et la finesse de leur ouie faisant d'eux des musiciens d'élite.
Parmi les plus célèbres des adeptes de cet instrument, on compte un compositeur (précisément aveugle) du XVIIème siècle: Turlough O'Carolan, Alan Stivell mais aussi une divinité, Dagda, le dieu-druide de la mythologie celtique irlandaise, heureux possesseur d'une harpe magique ayant la capacité de jouer toute seule à la demande de son propriétaire...



A Voir aussi sur Culturebox :

Harpe-corps-le-nouvel-album-de-Francois-Pernel
Toutes les vidéos sur la musique celtique