Grotte Chauvet : trois nouveaux découvreurs se font connaitre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/12/2014 à 14H25
La grotte Chauvet: nouvelle polémique

La grotte Chauvet: nouvelle polémique

© France 3

Au moins trois nouveaux découvreurs revendiquent un droit d’invention sur la Grotte Chauvet. Leur apparition - tardive – remet en cause toutes les opérations patrimoniales en cours. Une conférence de presse doit avoir lieu lundi.

Reportage : Berengere Bourgeot, Hugo Chapelon, Nicolas Ferro et Dominique Dumas
Les découvreurs de la Grotte Chauvet en 1994 ne s’attendaient pas à autant de difficultés quand ils sont entrés pour la 1ère fois dans le Trou du Souffleur.

A quelle date exactement ? Pour les trois inventeurs officiels, c’est en juin et non pas en décembre. Mais une stalactite bloque l’entrée. Elle ne sera dégagée qu’en décembre. En juin, l’équipe était composée de six spéléologues, en décembre, le 18 exactement, ils ne sont plus que deux : Eliette Brunel et Jean-Marie Chauvet, les découvreurs officiels. Christain Hillaire et la fille d'Eliette Brunel ne pénétreront que plus tard dans la cavité. Le 24 décembre, ils seront de nouveau six.
La Grotte Chauvet et ses mystères...

La Grotte Chauvet et ses mystères...

© France 3
Depuis, la grotte a été classée au patrimoine mondial de l’Humanité et un espace de Restitution construit. Bientôt inauguré, il permet de protéger la Grotte des visiteurs tout en leur présentant les fabuleux dessins préhistoriques reconstitués.
Pascal Terrasse, président de l'espace de Restitution

Pascal Terrasse, président de l'espace de Restitution

© France 3
Est-ce la hasard du calendrier qui a conduit les nouveaux découvreurs à se manifester ?

Pascal Terrasse, le président du Syndicat Mixte de l'Espace de Restitution, ne l’exclut pas. Dans une semaine était prévue la signature du protocole d'accord financier avec les trois découvreurs officiels. Il prévoyait le versement de 2 % de la billeterie et 3 % des revenus des produits dérivés. Pascal Terrasse s’interroge: "avec qui vais-je négocier maintenant ? Les inventeurs connus ou ceux qui viennent de se faire connaître ?" . Il se voit aujourd’hui dans l’obligation de tout arrêter.

"Je vois les dollars briller dans les yeux de certains"
Pour Jean-Marie Chauvet qui voit "les dollars briller dans les yeux de certains", les choses sont très claires. La loi prévoit en effet que dans ce genre de découverte, "Est inventeur celui qui découvre et déclare immédiatement sa découverte". Ce qui renvoie théoriquement les trois inventeurs qui viennent de se déclarer à la case-départ.

Pour les partenaires officiels de cette opération exceptionnelle, la vengeance pourrait être l’un des ressorts de ce nouveau rebondissement d’une histoire qui ne les compte plus.
Des peintures préhistoriques parmi les plus belles du monde

Des peintures préhistoriques parmi les plus belles du monde

© France 3