Geluck promène son Chat chez Picasso, Munch et Basquiat au Musée en Herbe

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/02/2016 à 12H08
Philippe Geluck s'amuse à imiter le chat imitant lui même le Cri de Munch 

Philippe Geluck s'amuse à imiter le chat imitant lui même le Cri de Munch 

© France Télévisions/culturebox

Le Chat de Philippe Geluck s'invite au Musée en Herbe de Paris. Pour fêter ses 40 ans le musée inaugure un nouvel espace avec l'exposition "L'art et le chat". Un hommage humoristique aux plus grands artistes : de Léonard de Vinci à Basquiat en passant par Munch. Une exposition événement de 3 à 103 ans !

Voilà une exposition qui va ravir les fidèles admirateurs du Chat ! Une trentaine de chefs-d"oeuvres, de l'antiquité à nos jours, ont été prêtés par plusieurs galeries, musées et collectionneurs pour permettre à cette exposition pleine d'humour de voir le jour.

Philippe Geluck et son matou pince-sans-rire s'est donc amusé à interprété les oeuvres de Basquiat, Boudin, César, Klimt, Soulages, Warhol... Un bel hommage amical et admiratif du chat et de son maître à tous ces talents. Cette exposition, conçue pour les 3 à 103 ans, est une initiation à l'histoire de l'art pour les plus petits et une réflexion humoristique sur les oeuvres. Philippe Geluck a donné un sacré coup de main à la préparation de l'événement. L'artiste, amateur d'art, n'en revient toujours pas d'être exposé aux côtés des plus grands. 

Reportage : Didier Morel - Olivier Badin - Arlette Le Luhern  

Philippe Geluck a été initié à l'art par ses parents. Sa mère qui aurait voulu être historienne, l'amenait toutes les semaines au musée quand il était enfant. Le choix des toiles "raillées" par le chat s'est porté sur les incontournables, les images qui parlent à tous, toutes générations confondues : la célèbre Joconde, la Vénus de Milo ou le Cri de Munch. Philippe Geluck a aussi puisé des oeuvres dans son panthéon personnel : Soulages, Klein ou Basquiat. Le dessinateur évoque dans ses détournements ceux qu'il admire mais garde secrète la raison pour laquelle il les admire. Au spectateur d'essayer de le décrypter. 

L'art et le chat : exposition au musée en herbe 

L'art et le chat : exposition au musée en herbe 

© Musée en herbe