Feuilleton : Versailles en hiver 5/5

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/02/2012 à 17H19
Château de Versailles

Château de Versailles

© RIEGER BERTRAND/AFP

Le château de Versailles accueille chaque année plus de 6 millions de visiteurs. Pendant l'hiver, le célèbre monument est un peu en sommeil. C'est à cette période précisément que les artisans, jardiniers et restaurateurs d'art, bichonnent en secret salons dorés et parcs arborés. Daniel Wolfromm, pour le 13h de France 2, nous fait découvrir l'envers du décor.

Episode 1 : Versailles, le lustre et la précision 

Dès le matin  les équipes techniques s'affairent pour la mise en en place des salles du château et le réglage des horloges. Les parquets et les boiseries sont astiqués par les agents de nettoyage tandis que l'horloger remonte toutes les pendules . Un petit monde parfaitement huilé pour accueillir les visiteurs du monde entier.

Episode 2 : Les plafonds se font une petite beauté

Le temps fait aussi son oeuvre dans les salons de Versailles. Tout au long des l'année les tableaux sont examinés à la loupe pour éviter une détérioration trop importante. Ce sont les restaurateurs d'art qui posent leurs doigts d'orfèvre et effectuent une réfection minutieuse des fresques et tableaux. Sous l'oeil de l'expert Nicolas Milovanovitch, les peintures du 17è retrouvent progressivement couleurs et éclat.

Episode 3 : Parcs et jardins, des hectares bichonnés au millimètre près

Versailles c'est aussi un parc immense qu'il faut entretenir tout au long de l'année. C'est  le jardinier André Le Nôtre qui en 1661 sous le règne de Louis XIV a en charge la création et de l’aménagement des jardins de Versailles. La création des jardins demande un travail gigantesque. D’énormes charrois de terre sont nécessaires pour aménager les parterres, l’Orangerie, les bassins, le Canal, là où n’existaient que des bois, des prairies et des marécages.
Depuis 1992, les jardins sont en cours de replantation, et après la tempête dévastatrice de décembre 1999, les travaux se sont accélérés au point que, dans bien des parties, ils ont déjà retrouvé leur physionomie d’origine.

Episode 4 : Les tissus dépoussiérés, protégés et restaurés

On retrouve les horlogers de l'épisode 1 au travail dans les salles et dans leur atelier de réparation. De leur côté, les restauratrices apportent un soin particulier au dépoussiérage systématique des tapisseries, fauteuils et autres oeuvres brodées, quand il ne faut pas complètement restaurer une oeuvre abimée par le temps. Dans ce cas, le nombre d'heures passées sur une pièce donne le tourni. Autre curiosité, le petit de théâtre de la Reine et ses décors remontés sur la scène de l'Opéra Royal.

Episode 5: Des oranges et des carrosses

Au coeur de l'hiver, l'Orangerie du château est un havre de paix et de douceur pour le millier d'arbres fruitiers. C'est là qu'ils sont soignés, rempotés. Pendant ce temps le "doreur du château" intervient sur les carrosses stationnés dans la Grande Ecurie et un peu plus tard dans la galerie des glaces au milieu des visiteurs.