Faut-il conserver les œuvres créées pour les 500 ans du Havre ?

Par @Culturebox
Publié le 08/08/2017 à 17H35
L'oeuvre phare des 500 ans du Havre

L'oeuvre phare des 500 ans du Havre

© France 3 Culturebox

Pour fêter son 500e anniversaire, la ville du Havre organise depuis le 27 mai et jusqu'au 5 novembre 2017 de nombreuses festivités et a demandé à des artistes de créer des œuvres a priori éphémères disposées un peu partout sur le territoire de la commune. L'événement n'est pas terminé que des voix s'élèvent pour garder les œuvres qui se sont si bien intégrées dans le paysage havrais.

Pendant 5 mois et jusqu'au 5 novembre 2017, la ville du Havre, en Seine-Maritime, fête son cinquième centenaire. En plus d'une multitude d'évènements ponctuels, des artistes ont été mis à contribution. Ils ont tous proposé des oeuvres éphémères, destinées à habiller la ville le temps des festivités. Seulement voilà, ces oeuvres plaisent tant à la population havraise qu'un mouvement s'est dessiné pour réclamer la pérennité de ces sculptures ou installations à l'origine destinées à disparaître à l'automne. Une pétition recueille même jour après jour les signatures des Havrais désireux de les garder. La municipalité réfléchit à cette proposition. Il faut dire qu'une oeuvre d'art dans une ville coûte beaucoup d'argent, il faut l'entretenir, voire la recréer de toute pièce pour la faire passer du statut temporaire au statut définitif !

Reportage : E. David  / D. Commodi / A. Guedes

Un autre problème se pose : la ville, en grande partie détruite lors de la seconde guerre mondiale et rebâtie sur des plans dessinés par l'architecte Auguste Perret, est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité. Pour pérenniser les oeuvres du 500e, elle devra en obtenir l'autorisation auprès de l'Unesco et des Architectes de France.