Exposition "Textiles de Syrie" : un autre regard sur un pays en guerre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/08/2012 à 15H21
Souk des tissus à Alep, en Syrie

Souk des tissus à Alep, en Syrie

© Jean-François Bacon, 2011

Jusqu'au 11 novembre, le Musée départemental du textile, dans le Tarn, présente une exposition dédiée aux textiles syriens. Soie, laine, coton ou roseaux tissés... Une centaine de pièces contemporaines et anciennes sont réunies, témoignant d'un patrimoine culturel exceptionnel et d'un savoir-faire millénaire. C'est aussi l'occasion de porter un autre regard sur la Syrie, pays meurtri par un terrible conflit depuis mars 2011.

Depuis 18 mois, le nom de la Syrie est systématiquement associé à la violence et à la guerre qui déchire le pays. A ce jour, le conflit entre le régime de Bachar el Assad et les rebelles a fait plus de 20 000 morts et des centaines de milliers de réfugiés.

Mais la Syrie, c'est également le berceau des civilisations hittites, assyriennes, grecques, romaines, arabes et ottomanes. Elle fut aussi, avec Alep, l'un des carrefours de la Route de la soie où les caravanes transitaient d'Asie vers les grands ports de la Méditerranée. Quant à Damas, avant d'être une ville pillonnée par les bombardements, elle fut aussi un haut-lieu du textile. Elle a d'ailleurs donné son nom à un tissu, une étoffe de soie caractérisée par un contraste de brillance entre le fond et le dessin formé par le tissage.

Un artisanat ancestral

Depuis des siècles, la fabrication et le commerce des tissus font partie des principales activités économiques du pays... L'industrie du textile reste aujourd'hui le principal secteur manufacturier syrien et emploie des centaines de milliers de personnes. 

L'exposition présentée au musée de Labastide-Rouairoux, dans le Tarn, permet ainsi de redécouvrir la Syrie sous un autre jour. Organisée en collaboration avec le Musée des tapis de Clermont-Ferrand, elle met à l'honneur cet artisanat ancestral que certaines entreprises familiales syriennes tentent de sauvegarder.