Explorez l'incroyable collection égyptologique de l'Université de Strasbourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/04/2017 à 16H57, publié le 14/04/2017 à 16H56
L'Université de Strasbourg possède l'une des plus importantes collections égyptologiques d'Europe utilisée pour la recherche et la formation des archéologues.

L'Université de Strasbourg possède l'une des plus importantes collections égyptologiques d'Europe utilisée pour la recherche et la formation des archéologues.

© Culturebox / capture d'écran

Trois fois par mois les instituts d'égyptologie et de papyrologie de l'Université de Strasbourg ouvrent leurs portes au public. L'occasion de découvrir une infime partie d'un immense trésor habituellement accessible aux seuls chercheurs et apprentis archéologues. L'une des plus importantes collections d'Europe

L'Institut d'Egyptologie de l'Université de Strasbourg dispose d'un fonds exceptionnel de plus de 6500 objets, des statuettes, des amphores, des sarcophages ou encore des amulettes. Une collection dédiée à la recherche et à la formation. Un catalogue du monde égyptien de l'Antiquité pharaonique et même de la préhistoire selon Frédéric Colin le directeur de l'Institut d'Egyptologie, qui précise que les apprentis archéologues peuvent découvrir ici a peu près tout ce qu'il pourrait trouver lors de fouilles archéologiques en Egypte.
 
Et ce n'est pas tout, l'Université de Strasbourg dispose d'un autre trésor, l'une des plus grandes collections antiques de France qui occupe les chercheurs depuis plus d'un siècle. Un fonds de 6000 papyrus et 5000 ostraca, des tessons de poterie ou des éclats de calcaire utilisés comme supports d'écriture.
 
Une petite partie de ces objets plusieurs fois millénaires sont visibles trois fois par mois lors de visites publiques. Enfin des ateliers avec les scolaires sont régulièrement organisés. Une plongée dans l'Egypte des Pharaons qui fascine les enfants.
 
Reportage : G. Fraize / X. Ganaye / S. Teissier

L'impulsion allemande

 
Les Allemands, qui occupent alors l'Alsace, décident de faire de l'université strasbourgeoise une vitrine. La première chaire d’égyptologie est créée en 1872 et d'importants fonds sont débloqués pour engager des fouilles.
 
Après le retour de l'Alsace à la France, les fouilles et acquisitions se poursuivront dans l'entre deux guerres. Durant la Seconde guerre mondiale, la collection égyptienne subit des pertes lors de son transfert en train de Strasbourg à Clermont-Ferrand, où s’était réfugiée l’Université, puis à nouveau en revenant dans la capitale alsacienne occupée.
 

L'institut de papyrologie dispose d'un fonds exceptionnel de 6000 papyrus et 5000 ostraca.

L'institut de papyrologie dispose d'un fonds exceptionnel de 6000 papyrus et 5000 ostraca.

© Culturebox / capture d'écran