En Bretagne, l'île du Guesclin n'a pas oublié Léo Ferré

Par @Culturebox
Publié le 12/08/2017 à 17H48
L'île du Guesclin à marée haute

L'île du Guesclin à marée haute

© Christian Heeb/picture-alliance / DUMONT Bildar/Newscom/MaxPPP

Léo Ferré a acheté l'île Bretonne du Guesclin en 1960. C'est là qu'il a composé l'un de ses chefs d'oeuvre, "La mémoire et la mer". Le chanteur, compositeur et poète y a habité jusqu'en 1968. A la suite de la mort de l'artiste en 1993, le bien a été l'enjeu d'une querelle de succession jusqu'en 1996. Vendu cette année là, il a été restauré et le souvenir de Léo y est encore vivace.

"La marée, je l'ai dans le coeur // Qui me remonte comme un signe // Je meurs de ma petite soeur, de mon enfance et de mon cygne...". Ces paroles, les premiers vers du chef d'oeuvre "La mémoire et la mer", Léo Ferré les a écrites au fort du Guesclin, sur l'îlot du même nom. Cette île qui n'en était une qu'à marée haute, Léo Ferré l'avait acquise en 1959 après un véritable coupe de foudre. Né et grandi à Monaco, Ferré entretenait une vraie fascination pour la mer. En Bretagne, l'océan et sa puissance l'avaient conquis.Il s'y rendait régulièrement et y trouvait l'inspiration même si, à cette époque, il occupait plutôt une autre de ses demeures, le château de Perdrigal (orthographe signée Ferré) dans le Lot.

Reportage : O. Feniet / S. Gripon / M. Bitton

La famille qui s'est portée acquéreur de l'Ile du Guesclin ne connaissait rien de Léo Ferré. Mais peu à peu, rencontrant les admirateurs du poète-compositeur, ses membres ont pris conscience qu'ils habitaient un site important pour la culture française. Acheté en piteux état du fait de son quasi abandon entre 1969 et 2016, le fort a été  très bien remis en état par ses nouveaux propriétaires. Une partie de leur habitation est d'ailleurs dévolue à la chanson et des artistes peuvent y venir travailler les oeuvres de l'illustre Monégasque, Breton temporaire d'adoption.


Léo Ferré chante en public "La mémoire et la mer"

L'île du Guesclin se situe sur le territoire de la commune de Saint-Coulomb, en Ille-et-Vilaine, entre Saint-Malo et Cancale.