Du Palais du Travail au TNP de Villeurbanne

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/10/2011 à 11H17
Du Palais du Travail au TNP de Villeurbanne

Du Palais du Travail au TNP de Villeurbanne

© Culturebox

L'exposition "Le Palais du Travail" est à découvrir au Rize de Villeurbanne du 25 octobre 2011 au 25 février 2012.

Entre 1901 et 1931 la ville de Villeurbanne a vu sa population croître de façon importante, passant de 30.000 à 82.000 habitants. Cet afflux est lié à la délocalisation de certaines industries en périphérie de Lyon, qui ont entraîné avec elles des mouvements de population.
La construction d'un nouveau centre-ville, censé distinguer Villeurbanne de Lyon, est réclamée par le maire Lazare Goujon, qui espère ainsi protéger sa commune des appétits lyonnais. Comme médecin, il juge indispensable que ce nouveau quartier, véritable cîté ouvrière érigée selon les principes du socialisme municipal, réponde à des normes d'hygiène et de confort jusqu'ici absentes de ces faubourgs industrieux et anarchiques. La conception du quartier des Gratte-ciel de Villeurbanne, dont les travaux de construction s'étalent de 1927 à 1934, est un compromis entre les architectures monumentales new-yorkaises et le "Karl Marx Hof" de Vienne, une cité ouvrière achevée en 1930 par l'architecte autrichien Karl Ehn et constituée d'une barre de béton d'un kilomètre de long abritant 1382 appartements. A Villeurbanne, c'est l'architecte Môrice Leroux qui va superviser l'essentiel de ce projet sur une zone de cinq hectares qui abrite déjà un central téléphonique et un immeuble d'habitations de style moderne. Parmi les bâtiments construits selon une perspective rectiligne, on trouve des immeubles de logements avec terrasses, un hôtel de ville, une centrale de chauffage urbain et le Palais du Travail. Ce dernier comprend un dispensaire, des douches, une piscine, des salles de réunion pour les syndicats et un théâtre municipal. C'est en 1957 que le maire de Villeurbanne décide de confier ce théâtre à Roger Planchon et Patrice Chéreau, qui en feront "Le Théâtre de la Cité", avant qu'en 1972, le Ministre des affaires culturelles Jacques Duhamel décide d'y installer le Théâtre National Populaire. Le TNP de Villeurbanne est actuellement en fin de rénovation, il doit rouvrir ses portes le 11 novembre 2011 avec à l'affiche "Ruy Blas" de Victor Hugo, mis en scène par Christian Schiaretti, l'actuel directeur des lieux.