Dijon : les Américains émus aux larmes devant les Pleurants

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/11/2014 à 10H12
Les Américains fascinés par les Pleurants

Les Américains fascinés par les Pleurants

© France 3

Les Pleurants, ce sont ces petites statues d’albâtre sculptées au XIVème siècle pour orner les tombeaux de Jean sans Peur et de Philippe le Hardi. En 2010, les Pleurants avaient fait le voyage des Etats-Unis. Une illumination pour les Américains qui viennent aujourd’hui les voir ou les revoir dans leur cadre d’origine.

Reportage : Safar Baroud-Méteaut, Jean-Louis Saintain et Laurence Crotet-Beudet
En 2010, quand il a vu en Virginie ces petites sculptures de religieux et de laïcs pleurant la mort des Ducs de Bourgogne, Alex Nyerges, le directeur du Virginia Museum of Fine Arts, a eu une émotion artistique rare. Et pourtant, la présentation même réussie, sur un piédestal, ne les mettaient pas franchement en valeur ou du moins en perspective historique. Il a donc décidé de venir les revoir dans leur cadre d’origine, les tombeaux de Jean sans Peur et Philippe le Hardi au Musée des Beaux-Arts de Dijon.
Un trésor du XIVème siècle

Un trésor du XIVème siècle

© France 3
Entre 2010 et 2013, si le voyage et la tournée américaine des Pleurants ont été rendus possible c’est grâce à l’action du Frame, une fédération de musées français et américains dont fait partie le musée bourguignon.
Ce voyage aux USA a été pour ces sculptures une véritable tournée de pop star : 700.000 visiteurs sont venus s’émouvoir devant ces joyaux du XIVème siècle.
Les tombeaux des Ducs de Bourgogne

Les tombeaux des Ducs de Bourgogne

© France 3
En 2013, 336.00 touristes ont visité Dijon. Le musée des Beaux-Arts où ils ont retrouvé leur place, les Pleurants, mais pas seulement eux, en ont attiré 270.000.