Dialogue entre l'art et la nature sur les Rives de Saône à Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/09/2013 à 14H20
Les promeneurs peuvent se reposer en admirant le belvédère de Jean-Michel Othoniel à prpoximité de l'île Barbe au niveau de Caluire

Les promeneurs peuvent se reposer en admirant le belvédère de Jean-Michel Othoniel à prpoximité de l'île Barbe au niveau de Caluire

© ITEM Corporate

Ce dimanche ensoleillé, les promeneurs étaient invités à découvrir les nouvelles Rives de Saône aménagées en promenade ludique et artistique. Le parcours qui s'étend sur 15 km de Lyon à Rochetaillée-sur-Saône a été imaginé par 13 artistes internationaux. Une exposition permanente à ciel ouvert qui jouxte avec les espaces naturels de la rivière.

Cette forme de land art au coeur de la ville s'impose comme une déambulation ouverte à tous.  

Reportage : F. Haroud, P. Lachaux, I. Murat
La balade suit le parcours tortueux de la Saône. Partant du milieu très naturel de Rochetaillée, elle remonte au gré de la rivière jusqu'au centre ville de Lyon, offrant une découverte plus minérale des berges. 
Le parcours qui suit la rivière propose au promeneur solitaire de s'extraire du vrombissement de la ville 

Le parcours qui suit la rivière propose au promeneur solitaire de s'extraire du vrombissement de la ville 

© Odile Morain
Le Grand Lyon, initiateur du projet a fait intervenir 13 artistes venus du monde entier qui ont livré 23 oeuvres inédites. Les oeuvres du Japonais Tadashi Kawamata, fil rouge de la déambulation, ponctuent le parcours des Rives de Saône. Le point fort étant marqué par sa cabane dans les arbres  sur la plage verte de Rochetaillée. 
La Cabane de Tadashi Kawamata

La Cabane de Tadashi Kawamata

© France3 / Culturebox
Tout au long des berges de Saône, les artistes invités offrent une déclinaison de leur approche artistique influencée par la nature. 
Les masques de Pascale Martine-Tayou investissent les murs végétaux qui transforment cette surface neutre, uniforme en un espace de narration que les différents usagers. 
L’œuvre Au fil de l’eau évoque une tradition inspirée d’Afrique centrale : des masques-passeports, chatoyants visages stylisés en céramique qui, avant l’arrivée des Européens, jouaient le rôle de papiers d’identité.

L’œuvre Au fil de l’eau évoque une tradition inspirée d’Afrique centrale : des masques-passeports, chatoyants visages stylisés en céramique qui, avant l’arrivée des Européens, jouaient le rôle de papiers d’identité.

© Odile Morain

L'objectif du projet Rives de Saône est d'offrir un pont naturel entre l'hyper centre urbain de Lyon et les espaces verdoyants des villes longées par la rivière. Caluire, Rochetaillée, Fontaine et Neuville sur-Saône se déclinent ainsi en piste idéale pour les joggeurs. 
En raison des inondations de l'hiver, le projet n'est pas entièrement finalisé, les derniers tronçons seront aménagés au cours des mois à venir. 
 

Les Rives de Saône, nouvel espace dédié à la promenade 

Les Rives de Saône, nouvel espace dédié à la promenade 

© ITEM Corporate