Découvrez les trésors cachés du Centre National du Costume de Scène de Moulins

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/05/2017 à 20H16, publié le 04/05/2017 à 12H06
Les réserves du CNCS de Moulins 

Les réserves du CNCS de Moulins 

© Pascal François

Depuis 2006, le Centre National du Costume de Scène reçoit des vêtements déposés par les plus grandes institutions. Situé à Moulins dans l'Allier, le musée dispose d'une collection permanente de plus de 10 000 costumes et décors datant pour certains du XVIIIe siècle. Ses réserves, véritable trésor pour les amoureux des belles étoffes, sont interdites au public. Culturebox vous les fait découvrir.

A Moulins, le Centre National du Costume de Scène est un écrin pour des vêtements uniques. Constituée de plus de 10 000 costumes et éléments de décors de scène datant du milieu du XVIIIe siècle à nos jours, la collection se compose pour l'essentiel de dépôts de l’Opéra National de Paris, de la Comédie Française et de la Bibliothèque Nationale de France et de donations faites par de grands couturiers comme Christian Lacroix . Les réserves où sont conservés ces costumes, souvent fragiles, sont inaccessibles au public. Mais ils sont parfois exposés quelques mois, au fil des expositions temporaires proposées par le CNCS.

Reportage : Valérie Gaget / Laure Bignalet / Roger Torregrosa / Samuel Richardson - Images de drone: F.X GUTTON 

Redonner vie aux vêtements

Toutes ces pièces témoignent de la créativité des costumiers qui les ont dessinés et du savoir-faire des ateliers qui les ont réalisés. Ils portent en eux l’empreinte des interprètes qui les ont sublimés sur scène. L'histoire du spectacle vivant. Aujourd'hui une trentaine de salariés travaillent au CNCS sous la direction de Delphine Pinasa qui nous a exceptionnellement ouvert les réserves du musée. Conservateurs, animateurs du patrimoine, et couturiers oeuvrent à la conservation et à la mise en lumière de ces pièces rares.
réserves CNCS © Pascal François
Pour les expositions, les costumes sont mis en scène sur des mannequins par des opérateurs de conservation préventive comme Pierre-Jean Colacicco. Dans leur jargon, on parle du mannequinage. "On fait l'inverse du costumier qui prend des mesures sur le corps d'une personne, nous on va prendre les mesures du costumes pour retrouver le corps qui l'a habité", explique Fabienne Sabarros-Hély, régisseur des oeuvres. 
Mannequin pour l'exposition "De la mode à la scène"

Mannequin pour l'exposition "De la mode à la scène"

© Florent Giffard

Une vie après la scène 

Dans la salle de transit, on entrepose les mannequins préparés pour les prochaines expositions. Car si le centre est avant tout un lieu de conservation, il offre aussi une seconde vie aux costumes de scène via ses expositions temporaires.
Entre historicisme et nouveautés, Sarah Bernhardt, créatrice de mode à la fin du 19ème siècle - Exposition "Mode à la ville à la scène !"

Entre historicisme et nouveautés, Sarah Bernhardt, créatrice de mode à la fin du 19ème siècle - Exposition "Mode à la ville à la scène !"

© Jean-Marc Teissonnier / Ville de Moulins

Catherine Join-Dieterle, commissaire de  la nouvelle exposition intitulée "Modes! A la ville, à la scène" s'extasie devant une robe signée Jeanne Lanvin.
Elle a sélectionné des pièces uniques pour mettre en valeur l'influence de la rue sur les costumes de scène.

Reportage : P. Franco , AC. Huet / B. Courtine
Notamment une authentique robe de cour portée sous le règne de Louis XV. C'est un prêt du musée des tissus de Lyon qui sort rarement des réserves. 

Robe Louis XV

Robe Louis XV

© Florent Giffard

L'exposition est à découvrir jusqu'au 17 septembre 2017 au CNCS de Moulins. 
Modes à la ville à la scène © CNCS

 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !