Découverte exceptionnelle d’une cave à amphores vieille de 2000 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/07/2016 à 11H37
Les caves à amphores découvertes depuis le 19e siècle sur le site archéologique de Châteaumeillant (Cher) sont spécifiques aux Bituriges, un peuple de Gaule celtique 

Les caves à amphores découvertes depuis le 19e siècle sur le site archéologique de Châteaumeillant (Cher) sont spécifiques aux Bituriges, un peuple de Gaule celtique 

© Capture d'écran / Culturebox

Le site archéologique de Châteaumeillant, au sud de Bourges, n'a pas fini de livrer tous ses secrets. Une cave à amphores vient d'y être mise au jour. Une découverte exceptionnelle qui ravit les scientifiques et devrait nous en dire plus sur le mode de vie des Bituriges, peuple gaulois qui occupait le Berry actuel.

La dernière découverte d’une cave à amphore sur le site de Mediolanum-Châteaumeillant remonte à une bonne quarantaine d’années. C’est donc un évènement pour les archéologues qui vont pouvoir pour la première fois utiliser les moyens modernes pour en savoir un peu plus sur ces amphores venus de Méditerranée.

Reportage : J. Roché, M. Movsissian, A. Guedes

Une particularité locale

Ces caves à amphores sont de grandes fosses aux parois verticales, profondes de deux mètres environ. Dans celle qui vient d’être mise au jour certaines amphores sont dans un état de conservation assez exceptionnel après 2 000 ans, voire plus, passés sous terre.

Les caves à amphore sont des structures tout à fait caractéristiques de Chateaumeillant… On en trouve nulle part ailleurs, ni en Gaule, ni en Europe.

Sophie Krausz - Responsable des fouilles archéologiques de Châteaumeillant
 
Amphores Berry 2 © Capture d'écran / Culturebox