Château de Versailles : l'éclatante renaissance du bassin de Latone

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/05/2015 à 13H43
Le bassin de Latone restauré a été inauguré le 18 mai 2015

Le bassin de Latone restauré a été inauguré le 18 mai 2015

© Château de Versailles

Après deux ans de travaux le parc du Château de Versailles a retrouvé sa pièce maitresse, le bassin de Latone. Entièrement restauré, ce joyau renait tel que Louis XIV l’avait imaginé il y a plus de 350 ans

Fontainiers, doreurs, marbriers, chaudronniers, en tout des dizaines d’artisans d’art ont passé un peu plus de deux ans au chevet de ce joyau de Versailles. Imaginé par le Roi Soleil, le bassin de Latone a été créé dans sa première version en 1665 par André Le Nôtre, jardinier en chef de Louis XIV. Mais c’est l’architecte Jules Hardouin-Mansart qui vingt ans plus tard, en 1686, allait remanier le bassin pour en faire l’une des pièces maitresses des jardins de Versailles et sans doute la plus célèbre avec son buffet étagé en marbres polychromes, son riche décor de plomb et de marbre sculpté et ses savants jeux d’eaux.

Reportage : A.Marguet, P.Pachoud


Une opération à cœur ouvert

C’est ainsi que l’architecte en chef des monuments historiques Pierre-André Lablaude, qualifie ce chantier exceptionnel car la fontaine de Latone est au cœur du système hydraulique de Versailles. C’est dire l’importance de cette restauration. Il fallu reprendre l’ensemble des tuyaux en plomb qui alimentent les 73 statues de la fontaine avec les mêmes techniques qu’il y a trois siècles. Enfin les fontainiers ont voulu recréer des jeux d’eaux identiques à ceux imaginés par Hardouin-Mansart
 

La fameuse "araignée" située sous le bassin de Latone et au coeur du système hydraulique

La fameuse "araignée" située sous le bassin de Latone et au coeur du système hydraulique

© Château de Versailles

 

Symbole du pouvoir royal

Huit millions d’euros c’est ce qu’aura couté cette spectaculaire restauration, entièrement financée par la fondation suisse Philanthropia, pour redonner sa splendeur d’origine à Latone, symbole de la puissance de Louis XIV. Le roi souhaitait une fontaine qui raconterait un épisode de l’enfance d’Apollon, le dieu-soleil qu’il s’est choisi pour emblème. Il décide que ce bassin sera consacré au mythe de Latone, maitresse de Jupiter avec qui elle aurait eu deux enfants, Apollon donc et Diane. Poursuivie par la colère de Junon, épouse de Jupiter, Latone tente de protéger dans sa fuite ses enfants. Mais des paysans de Lycie (actuelle Turquie) lui interdisent de se désaltérer dans un étang. Elle implore alors Jupiter de les transformer en crapauds...
 

Le bassin de Latone restauré

Le bassin de Latone restauré

© Château de Versailles


Plus d'informations, des photos et des vidéos des travaux sur le site dédié du Château de Versailles