Bordeaux célèbre en grande pompe les 400 ans du mariage de Louis XIII

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/11/2015 à 16H15

C’est un détail de l’Histoire que peu de gens connaissent, mais le 28 novembre 1615, c’est bien à Bordeaux et non à Paris, que Louis XIII épouse l’infante d’Espagne, Anne d’Autriche. Un événement que 400 ans plus tard, la ville a décidé de célébrer comme il se doit à travers concerts, colloques et visites guidées

En ce mois de novembre 1615, les deux plus grandes puissances de l’époque s’unissent à travers deux mariages : celui d’Elisabeth de France avec le futur Felipe IV d’Espagne et surtout, celui de Louis XIII, roi de France avec l’infante Anne d’Autriche.

L’événement est sans précédent. Afin de ne froisser aucun des deux états, rendez-vous est donné à Bordeaux, à mi-chemin entre Madrid et Paris.

Reportage :  M.Neuville / S.Tusq-Mounet / R.Nouvelle
Quatre siècles plus tard, la capitale aquitaine a décidé de fêter dignement cet anniversaire de mariage. Ce mercredi 4 novembre, un concert est donné en la cathédrale Saint-André de Bordeaux, là même où au XVIIe siècle Louis et Anne se sont dit « oui ».

L’ensemble Sagittarius interprète chants et airs baroques du temps de Louis XIII. Serpent (instrument à vent en forme de reptile), cornet à bouquin (sorte de flûte en corne) et téorbe (luth à deux chevilles) accompagneront les chanteurs. Dans le rôle du récitant, le comédien Didier Sandre.

Quatre jours de festivités 

Un concert qui affiche d’ores et déjà complet mais pas de panique. D’autres événements sont organisés à travers la métropole bordelaise afin de célébrer les épousailles de Louis XIII.

Les 5 et 6 novembre des conférences sur la France et l’Espagne au 17e et 18e siècles sont proposées dans divers lieux. Enfin le samedi 7 novembre, une visite guidée de « Bordeaux à l’époque de Louis XIII » est proposée par l’Office de tourisme.
 
"Les 400 ans du mariage de Louis XIII" à Bordeaux
Du 3 au 7 novembre 2015
Informations complètes sur le site de Sagittarius et celui de l’Office de tourisme