Ballets Russes : les costumes raffinés de Leon Bakst au musée de Monaco

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/11/2016 à 11H00
Vue d’exposition Designing Dreams, A Celebration of Leon Baskt NMNM – Villa Sauber 23 octobre 2016 – 15 janvier 2017 

Vue d’exposition Designing Dreams, A Celebration of Leon Baskt NMNM – Villa Sauber 23 octobre 2016 – 15 janvier 2017 

© NMNM/Mauro Magliani et Barbara Piovan, 2016

Dans le cadre du 150e anniversaire de la naissance Leon Bakst, célèbre décorateur des Ballets Russes, le Nouveau Musée National de Monaco présente l’exposition "Designing Dreams, A Celebration of Leon Bakst". L'occasion de découvrir jusqu'au 15 janvier 2017 à la Villa Sauber, 150 costumes, dessins et décors inédits.

Leon Bakst (1866-1924) a réalisé la plus grande partie des décors et costumes chamarrés des célèbres Ballets Russes qu’il conçut pour la compagnie à Paris, Londres et Monte-Carlo entre 1909 et 1921. 
Aujourd'hui, le nouveau musée National de Monaco consacre une exposition intitulée  "Designing Dreams, A Celebration of Leon Bakst" qui célébre les 150 ans de la naissance du peintre à la personnalité raffinée.
La déambulation propose plus de 150 dessins, maquettes et costumes de scène, dans un parcours inédit inspiré par le rêve

Reportage : B. Peyrano / J. Sara / K. Schmid

Une histoire d'amour avec la danse

Originaire de Biélorussie, Leon Bakst collabore très rapidement avec la compagnie des Ballets Russes, juste après sa naissance en 1907.
Il côtoie à cette occasion les plus grands artistes de l'époque et transforme la perception du ballet. "Il a travaillé avec Diaghilev, Nijinsky, Cocteau, Valentine Hugo mais aussi des illustrateurs comme George Barbier", souligne Célia Bernasconi, Conservateur Nouveau Musée National de Monaco.
Bakst4 © NMNM/Mauro Magliani et Barbara Piovan, 2016

Les couleurs du monde et la culture russe

Ses réalisations éblouissantes et chamarrées ont participé au triomphe mondial de spectacles emblématiques tels que "Shéhérazade", "Le Spectre de la rose", "Narcisse"," L’Après-midi d’un faune", "La Belle au bois dormant"  ou encore "Daphnis et Chloé".
Bakst3 © NMNM/Mauro Magliani et Barbara Piovan, 2016

Leon Bakst puise son inspiration dans sa culture russe mais aussi lors de ses voyages dans les cultures antiques de la Grèce, de la Perse et du Siam. Il a opèré ainsi une synthèse entre l’art de l'Orient et le "Modern Style".
bakst2 © NMNM/Mauro Magliani et Barbara Piovan, 2016

Son approche du tissu et des lignes inspire encore aujourd'hui des créateurs de mode.
"Il a fortement influencé des couturiers comme Poiret  ou Paquin et dans les années 90 c'est Yves Saint Laurent qui lui consacre une collection de prêt-à-porter inspirée des costumes de scène mais aussi des dessins de Bakst", souligne encore la conservatrice de l'exposition.