Aux Invalides, 100 ans de présence militaire française en Indochine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/10/2013 à 17H49
L'exposition "Indochine. Des territoires et des hommes, 1856-1956"

L'exposition "Indochine. Des territoires et des hommes, 1856-1956"

© THOMAS SAMSON/AFP

Cette exposition qui est la suite muséographique d'"Algérie 1830-1962", retrace 100 ans de présence française en Indochine entre 1856 et 1956, de l’arrivée des 4.000 marins en baie de Saïgon au départ définitif, consécutif à la défaite de Dien-Bien-Phu le 7 mai 1954.

Reportage : Norbert Cohen, Pierre Pachoud, Sandra Sonder
L’exposition  retrace la vie quotidienne en Indochine (Cambodge, Laos et Vietnam) au travers de l’histoire militaire. Si la conquête a aussi été économique avec le négoce de riz, de charbon et de caoutchouc, elle a été militaire, l’armée étant chargée de la sécurité, de la "pacification" comme on le disait.
Objets quotidiens du Corps Expéditionnaire © France 3 / Culturebox
Le 19 décembre 1946, l’armée viet-minh attaque Hanoï en réponse au bombardement du port de Haiphong le 23 novembre par la Marine française. C’est le début de la guerre d’Indochine. Elle va durer 8 ans jusqu’au 7 mai 1954, date de la chute de Dien-Bien-Phu.
 
Les 11.000 soldats survivants des 57 jours de combat seront faits prisonniers. 7.700 périront dans les camps viet-minh à la suite des mauvais traitements dont ils ont fait l’objet.
Des pièces jamais exposées au public © France 3 / Culturebox

INDOCHINE. DES TERRITOIRES ET DES HOMMES, 1856-1956
Musée de l’Armée
Hôtel National des Invalides
Paris (7e)
Jusqu'au 26 janvier 2014 

18 février 1859, 4.000 marins français débarquent à Saïgon © France 3 / Culturebox