Aubusson tisse Tolkien : une première fantastique pour la Cité de la tapisserie

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 29/01/2017 à 14H29, publié le 26/01/2017 à 12H17
Un des dessins de Tolkien qui sera mis en tapisserie à Aubusson

Un des dessins de Tolkien qui sera mis en tapisserie à Aubusson

© France 3 / Culturebox

La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson vient de signer une convention avec les descendants de JRR Tolkien pour réaliser 13 tapisseries murales et un tapis à partir d'oeuvres du père du "Seigneur des Anneaux". Les négociations ont duré cinq ans. L'ouvrage qui représentera au total plus de 130 m2 de tissage va demander quatre ans de travail.

C'est une belle opération. arriver à mettre ensemble la marque Aubusson et le nom et la marque Tolkien c'est vraiment très intéressant en terme de notoriété

Emmanuel Gerad
Directeur Cité de la Tapisserie d'Aubusson

Emmanuel Gerad ne cache pas sa joie. C'est un grand coup que la Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson vient de réaliser avec cette convention qui porte sur 13 tapisseries murales et un tapis intitulé Numenorean Carpet. Les tapisseries reproduiront des oeuvres offertes par l’auteur à ses enfants pour Noël et des illustrations pour "Le Hobbit" et "Le Seigneur des Anneaux".

Quatre ans de travail

La convention présente de nombreux intérêts. Elle est gage d'une diffusion encore plus grande du savoir-faire d'Aubusson à travers le monde. Elle va aussi attirer des touristes supplémentaires dans la cité creusoise : "Il y a beaucoup de gens qui sont intéressés par les aventures de Tolkien mais qui ne seraient pas forcément intéressés par la tapisserie. Ils vont avoir envie de s'immerger dans cette future tenture", poursuit Emmanuel Gerad. Elle a aussi un intérêt financier. La commande s'élève à un million d'euros et représente quatre ans de travail pour les huit ateliers de lissages creusois et la manufacture.

Reportage France 3 Limousin : K. Constable / N. Chigot / A. Dos Santos

Ce projet mettant en valeur un pan important du travail de Tolkien est une première. Dans le même esprit que "L'Histoire d'Alexandre" d'après Charles Brun, ou de "L'Odyssée d'Ulysse" d'après Isaac Millon, ces tapisseries vont nous plonger dans l'univers narratif et graphique de Tolkien.

La première opération va être la réalisation des cartons servant de guide aux artisans lissiers. La mission a été confiée à Delphine Mangeret. Dès le 30 juin prochain et jusqu'au 18 septembre, les visiteurs de la Cité internationale de la tapisserie plongeront dans l’univers de la Terre du Milieu, dans l’œuvre graphique et littéraire de J. R. R. Tolkien grâce à un atelier qui permettra de comprendre le processus de fabrication des cartons.

Par ailleurs, on peut déjà parler d'un effet Tolkien puisque deux structures culturelles ont déjà réservé les tapisseries qui vont être créées, pour les exposer.