Après Londres, l'exposition Tintin va jeter l'ancre à Port Leucate

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/04/2016 à 13H54
L’exposition TINTIN s'installe à l'espace Henri de Monfreid jusqu'à septembre 2016

L’exposition TINTIN s'installe à l'espace Henri de Monfreid jusqu'à septembre 2016

© MAXPPP Thomas LO PRESTI

Un million d'albums de Tintin se vendent dans le monde chaque année. Il y a aussi des expositions qui parcourent les plus grandes villes. Après Londres, l'une d'entre elles va faire escale à Port Leucate (Aude). Ce n'est pas un hasard : un lien étroit unit Hergé à la commune audoise... A voir du 5 juillet au 10 septembre 2016 à l'Espace Henry de Monfreid !

Parues pour la première fois en 1929 dans le journal "Le Petit Vingtième", "Les Aventures de Tintin" sont connues de tous. Son créateur Hergé créa un style de graphisme bien particulier qui a contribué au succès du personnage de Tintin en Belgique, en France mais aussi dans le monde entier. Ce sont ses histoires et les coulisses de leur création qui seront dévoilées dans cette exposition.

Reportage : J. Escafre / B. Pansiot-Villon / S. Colpaert

Des premiers dessins d’Hergé jusqu’à la consécration, les visiteurs de l'exposition seront invités à suivre Tintin au travers des nombreux croquis, aquarelles et documents originaux issus des collections du Musée Hergé de Louvain-la-Neuve en Belgigue. Perfectionniste, Hergé était passionné d’Histoire, d’architecture et de design. En 1931, Henri de Monfreid écrit "Les Secrets de la Mer Rouge". L'année suivante, Hergé, qui cherche une quatrième aventure pour son explorateur préféré, tombe sur l'oeuvre de ce dernier. Coup de coeur, la trame narrative de "Les Cigares du Pharaon" est toute trouvée ! 

"Les Cigares du Pharaon" par Hergé 

© Hergé / "Les Cigares du Pharaon"
 
84 ans plus tard, la société Moulinsart S.A chargée de l'exploitation de l'oeuvre commerciale d'Hergé décide de jeter l'ancre à Port Leucate le temps d'un été. L’exposition TINTIN est issue de la rétrospective "Tintin Hergé’s Masterpiece" qui avait été présentée à la Somerset House de Londres jusqu'au 31 janvier dernier. 100 000 personnes étaient alors venues : "On a vraiment adapté l'exposition au lieu et on a joué avec les effets fenêtres dans l'architecture. Nos amis de Leucate ont été séduits et ont voulu faire la même chose", explique Nick Rodwell, administrateur délégué de Moulinsart S.A. 

Un véritable parcours au cours duquel les péripéties du jeune reporter s’entrecroisent avec la propre histoire de son inventeur. Petite surprise alléchante de cette nouvelle exposition : "Les Cigares de Pharaon" va être publié en version occitane !