Ambassade de France en Italie, le Palais Farnese révèle ses splendeurs

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/06/2014 à 12H04
Le Palais Farnese, l'un des plus beaux édifices romains.

Le Palais Farnese, l'un des plus beaux édifices romains.

© Aubert / Sipa

C'est l'un des plus beaux palais Renaissance de Rome. Le Palazzo Farnese abrite depuis des siècles les représentants de la France en Italie. De ses caves antiques à ses fresques signées Michel-Ange, le Titien ou Carrache, ce bâtiment somptueux est désormais ouvert à la visite.

Reportage : R.Bernard / G.Calderara / P-O.Casabianca / C.Billi
Entre le Palais Farnese et la France, c'est une histoire d'amour qui dure depuis des siècles. C'est au XVIIe siècle que le bâtiment fut mis à la disposition des rois de France qui y établirent leur ambassade d'abord auprès du Saint-Siège puis, à partir de 1874 auprès de la jeune République italienne. Le palais, l'un des plus somptueux exemple de la Renaissance italienne à Rome est loué pour un euro symbolique par la France qui assure par ailleurs l'entretien des lieux. 

Une richesse incroyable
C'est en 1495 qu'Alexandre Farnese, futur pape Paul III, acquiert l'emplacement sur lequel il entame dès 1515 la construction de son palais. Une construction qui durera 74 années et à laquelle participeront les plus grands artistes.

Le résultat est époustouflant. Du cortile, cette cour intérieure entourée d'une arcade signée Michel-Ange, à la fresque somptueuse des Frères Carrache dans la galerie du même nom, le Palais est un véritable musée privé.
La galerie Carrache, Palais Farnese, Rome.

La galerie Carrache, Palais Farnese, Rome.

© Bouys / AFP
Un musée ouvert à tous
Ouvert ponctuellement à la visite ces dernières années, le Palais Farnese accueille désormais les touristes les lundis, mercredis et vendredis. Une visite qui remporte un grand succès : l'an passé 52 000 personnes sont venues admirer les richesses du Palazzo Farnese.

Visite du Palais Farnese, lundi, mercredi et vendredi uniquement sur réservation auprès d'Inventer Rome.com