Aeroscopia : Toulouse dévoile son musée de l'aéronautique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/01/2015 à 16H16
Aéroscopia le musée de l'aéronautique de Toulouse-Blagnac

Aéroscopia le musée de l'aéronautique de Toulouse-Blagnac

© PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Le début de l'année 2015 va voir la naissance officielle d'Aéroscopia le tout nouveau musée de l'aéronautique installé à Blagnac. L’ouverture prévue le 14 janvier 2015 est attendue depuis trente ans par de nombreux passionnés d’aviation. La rédaction de France 3 Toulouse consacre un feuilleton à la découverte de cette collection exceptionnelle.


Le 14 janvier 2015, le musée consacré à l'aéronautique ouvrira ses portes à Blagnac. 110 000 visiteurs sont attendus à Aéroscopia chaque année. 

Retour en images et en témoignages sur cette aventure avec cette série signée Emmanuel Watt / Eric Foissac / Fabrice Ratel / Pascal Dick / Pierre Barguisseau 

Episode 1 : les avions de légende
Dès les années 80, l'idée de créer un musée sur l'aéronautique émane d'un groupe de passionnés. L'association "les ailes anciennes" possède une importante collection  unique d'appareils (avions, hélicoptères, planeurs et moteurs). L'objectif est de faire découvrir ces monstres de l'aviation civile et militaire au public. Après de nombreuses hésitations sur le lieu d'implantation du site, le choix se porte assez naturellement sur Blagnac. La proximité des usines Airbus et les pistes d'atterrissage de l'aéroport ont précipité cette décision. 


Episode 2 : 7800 M2 dédiés à l’aviation
 
La vaste mezzanine de 800 m2. surplombe les trois points forts du musée : l'énorme cargo « Super Guppy », l'A 300 B avion fondateur d'Airbus, et le mythique Concorde. Une quarantaine de maquettes à l’échelle du 1/25è plongent le visiteur dans l’histoire de l’aéronautique. Une fresque historique de 58 mètres de long et 3 mètres de haut réalisée par les bénévoles de l'Aérothèque permet aussi de découvrir les grandes étapes de l’aviation.


Episode 3 : La visite au coeur du réacteur
Pour faire découvrir ces monstres de légendes, Aéroscopia a demandé à des anciens techniciens d’Airbus de jouer le rôle de guides. Après votre visite, Super Guppy, A 380 ou encore Concorde n’auront plus aucun secret pour vous. 


Episode 4 : l'archéologie aéronautique
 A coté des avions, le musée Aéroscopia présente différentes activités tournées vers ciel comme le fonctionnement d'un aéroport ou l'avion du futur.
L'archéologie aéronautique est l'un des prolongements les plus surprenants présent dans la grande halle inaugurée mardi 14 janvier. Gilles Collaveri est un passionné d'histoire, toute l'année il traque les débris d'avions écrasés durant la seconde guerre mondiale dans le sud-ouest. Une mise à jour essentielle : selon lui, ces vestiges sont l'occasion de "faire revivre l'histoire d'un avion, retrouver les familles et permettre aux descendants de faire le deuil".