A la découverte des jardins cachés des petits musées parisiens

Par @Culturebox
Publié le 08/08/2017 à 10H32
Dans les jardins du musée Delacroix, à Paris

Dans les jardins du musée Delacroix, à Paris

© France 3 Culturebox

Tout le monde y a accès, et pourtant, ils restent souvent très secrets. En été, les jardins des petits musées parisiens sont un havre de paix et d'ombre où il fait bon venir se détendre et rêver. Comme dans la maison de Balzac ou celle de Delacroix, ils ont en leur temps abrité les célébrités auquel le musée est consacré. Un bon complément à la visite du lieu.

En son temps, il y avait ici une vigne. Ou bien ce massif de fleurs que vous voyez à vos pieds, reconstitué à partir des documents d'époque, le peintre l'avait immortalisé sur une toile célèbre. Dans ces petits jardins, généralement incoupçonnés depuis la rue, se promènent les ombres de personnages célèbres. Le musée Delacroix, la maison d'Honoré de Balzac sont ainsi agrémentés de ces petits espaces de verdure. Ils ne sont certes pas les seuls édifices de la capitale à disposer de ces jardins cachés, mais eux seulement les proposent à la visite. Et on aurait bien tort de s'en priver. A l'abri de la rue, souvent épargnés par les cohortes de touristes "organisés", ils sont comme des ilots de verdure (très ordonnée ou plus sauvage) pour qui sait en profiter. Quelques bancs, parfois un café pourvu de chaises et de quelques tables permettent de profiter de quelques minutes ou de quelques heures de paix en plein coeur de la capitale. 

Reportage : N. Bappel / P. Alies / E. Dubos

Pour trouver ces jardins ? Il faut se montrer curieux, éplucher les guides et repérer ceux des musées qui offrent ce petit bout de paradis estival.