500 ans plus tard, le coeur d'Anne de Bretagne de retour à Blois

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/03/2014 à 11H39
L'écrin du coeur d'Anne de Bretagne © PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE

À l'occasion des 500 ans de la mort d'Anne de Bretagne, le coeur de la Reine, exposé habituellement à Nantes, est proposé à la vue des visiteurs du Château Royal de Blois pour quelques semaines. C'est là en effet que la souveraine a vécu ses dernières années.

Anne de Bretagne eut un destin hors du commun. Elle est née en 1477. Elle était la fille aînée de Marguerite de Foix, princesse de Navarre, et de François II, duc de Bretagne. L'enfant grandit à Nantes où l'on peaufine son éducation. Pour protéger le duché de Bretagne des assaut du royaume de France, son père signe un traité d'alliance avec Edouard IV d'Angleterre qui s'engage à marier son fils le prince de Galles à Anne plus tard.

En attendant, les assauts continuent et la Bretagne finit par être occupée. À 14 ans, La jeune duchesse (son père est mort) épouse le Roi de France Charles VIII pour obtenir la paix. Il existe une clause à leur mariage : il est convenu que s'il n'y a pas d'héritier mâle, à la mort du roi, elle doit épouser le successeur. Ce qu'elle fera, en épousant Louis XII. Dans le nouveau contrat, elle retrouve des droits sur la Bretagne...

Au décès de la reine Anne de Bretagne, en janvier 1514 à Blois, son coeur est placé dans un boîtier en or d'un demi kilo. Selon le voeu de la souveraine, il est envoyé à sa famille à Nantes.

Le reportage d'Anne-Charline Lambard, Marie-Pierre Degorce, Françoise Mazzega :


Le coeur de la reine Anne de Bretagne est exposé jusqu'au 6 avril 2014 au château de Blois.