2000 pièces d'or et d'argent découvertes dans la maison de Diderot !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/11/2011 à 10H12
Une partie des 497 pièces trouvées aux Riceys

Une partie des 497 pièces trouvées aux Riceys

© AFP Photo / Maison Bonnet

Bingo pour l'ouvrier qui a fait la découverte, révélée par "La voix de la Haute-Marne". C'était le 9 novembre à Langres, la ville natale de l'encyclopédiste, Denis Diderot. Le charpentier nettoyait les combles de la Maison des Lumières qui doit s'ouvrir en 2013 dans l'hôtel du Breuil de Saint-Germain.


Derrière des boiseries vermoulues, une niche, et dedans un sac en toile : au total 1633 pièces en argent et 319 en or. La plupart sont françaises. 
Sur le marché des métaux précieux, le trésor pourrait rapporter plus de 90 000 euros.

Selon l'article 716 du code civil, le magot sera partagé entre la ville de Langres, propriétaire des murs, et l'ouvrier.

Qui avait constitué cette cagnotte?

Sans doute les du Breuil qui ont quitté les lieux en 1920. "Un exemple assez représentatif de thésaurisation de la part d'une grande famille bourgeoise de l'époque", selon Olivier Caumont, conservateur des musées de Langres.

Ce trésor sera une des attractions du futur musée, aux côtés des précieux manuscrits de Diderot.