Pascal Thomas sculpte le sable

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 09/06/2009 à 11H03
Pascal Thomas sculpte le sable

Pascal Thomas sculpte le sable

© Culturebox

Pascal Thomas s'est installé à Arcachon il y a trois ans. Originaire du Bénin, il retrouve ici le sable et l'océan, comme dans son pays. Du sable justement, il fait des sculptures, des corps de femmes, des animaux, il  aime les courbes et les silhouettes.

Tout commence à l'âge de deux ans. Un seau, un râteau, du sable mouillé... et nous voici parti dans le bâtiment. Tourelles, châteaux forts, barrages naissent sous nos mains agiles. Joie d'édifier quelque chose de joli, larmes lorsque la mer vient reprendre son compagnon. A huit ans on se fait chef de chantier. on dirige les plus petit, on s'assure que les structures sont solides, on donne des ordres. A onze ans, on imagine des mondes perdus, des cités futuristes, comme dans nos bandes dessinées préférées. Et puis à treize, on laisse tout tomber, d'un seul coup. On traine le long de la plage, on regarde les autres jeunes, on crache dans l'eau, on joue au foot. C'est bien dommage, d'arrêter une carrière si bien commencée brutalement. Une vie d'artiste qui se dessinait, et on ne l'a pas saisie. On reste là, à regarder sur internet les oeuvres des autres, en Chine, en Thaïlande au Québec ou encore au Touquet plage... Allez, débridons notre imagination cet été à la plage !