"Viva la mamma", l'opéra de Donizetti sur grand écran le 8 juillet dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/06/2017 à 11H10, publié le 28/06/2017 à 10H31
L'opéra "Viva mamma" de Donizetti

L'opéra "Viva mamma" de Donizetti

© Stofleth

Avec beaucoup d’humour et d’ironie, "Viva la mamma" de Donizetti prend de la hauteur sur le monde de l’opéra, ses divas et ses folies. Véritable opéra dans l’opéra, "Viva la mamma" met en abyme la vie des plateaux, où s’enchaînent les aléas souvent catastrophiques. Clôturant la saison de l’Opéra de Lyon, cette pièce sera projetée le 8 juillet sur grand écran dans 14 villes d'Auvergne-Rhône-Alpes.

C'est en 1827 que Gaetano Donizetti (1797-1848) conçoit "Viva la mamma" pour le Teatro Nuovo de Naples. Si Donizetti est surtout connu pour son Elixir d'amour, Le Convenienze teatrali n'en est pas moins plaisant. Entre force dramatique et humour grinçant, cette pièce tirée de la comédie de Sografi questionne le monde parfois surprenant de l'opéra. Une distribution exceptionnelle, avec notamment Laurent Naouri et Patrizia Ciofi.

Une farce croustillante sur « l’opéra dans l’opéra » 

Le spectateur est plongé dans les répétitions d'un opéra pour le moins rocambolesques. Le compositeur essaie péniblement de donner des conseils à la capricieuse prima donna lorsqu’arrive la mamma Agata. Insatisfaite, elle lui ordonne d’attribuer à sa fille Luigia un grand solo, et même… un duo avec la prima donna ! Refusant de jouer au côté d’une chanteuse subalterne, la tension monte et la mamma est prête à en venir aux mains. Puis, coup de théâtre : on apprend que le Musico s’est enfui ! Mamma Agata, qui chante extrêmement faux, propose alors de remplacer le castrat parti. 
La grande Patrizia Ciofi joue la prima donna

La grande Patrizia Ciofi joue la prima donna

© stofleth
Les travestissements sont nombreux. Chanteurs, mais aussi sexes et genres, on ne sait plus bien qui joue quel rôle. Les pinceaux s’emmêlent. C’est avec beaucoup d'amusement que celui qui maitrise savamment l’art du comique, Laurent Pelly, a mis en scène cet opéra. 
La mamma Agata jouée par Laurent Naouri

La mamma Agata jouée par Laurent Naouri

© stofleth

Témoin d’un univers en train de disparaitre  

Les répétitions prennent place dans un petit théâtre italien transformé en… parking. Les personnages ne sont plus que les fantômes d’un monde à présent révolu. 
Un petit théâtre italien transformé en... parking

Un petit théâtre italien transformé en... parking

© stofleth
Dirigé par Lorenzo Viotti, jeune chef d’orchestre récompensé lors des International Opera Awards 2017, cet opéra est à découvrir jusqu’au 8 juillet 2017. Ce jour-là, le 8 juillet, la pièce sera retransmise dans 14 villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes
  • Opéra Donizetti
  • Patrizia Ciofi 2
  • Viva la mamma
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Opéra Donizetti

    © stofleth Opéra Donizetti

    La Mamma Agata interprétée par Laurent Naouri fait des siennes... 

  • Patrizia Ciofi 2

    © stofleth Patrizia Ciofi 2

    Patrizia Ciofi joue la prima donna

  • Viva la mamma

    © stofleth Viva la mamma