Lors du Valletta International Baroque Festival, l'Ensemble Correspondances joue des motets festifs du XVIIe siècle.

Dans un lieu historique, témoignage flamboyant de la période baroque appréciez les œuvres inoubliables de la musique ancienne des compositeurs Marc-Antoine Charpentier et Henry du Mont.

La musique du XVIIe siècle à l’honneur !
L’Ensemble Correspondances, dirigé par Sébastien Daucé, également organiste et claveciniste, a fait de la musique baroque du XVIIe siècle, sa spécialité. Il a la belle ambition de faire revivre le répertoire de la musique ancienne, période créative, riche et foisonnante.
 
Dans le cadre du Valletta International Baroque Festival, événement en totale cohérence avec l’identité et l’architecture baroque de la ville, l’ensemble de musiciens et de chanteurs a choisi de nous faire découvrir des motets, compositions musicales d’une ou plusieurs voix écrits à partir d’un texte, sacré ou profane. Il interprète le Te Deum composé par Marc-Antoine Charpentier, joué pour la première fois en 1699. Il s’agit d’une des œuvres de musique classique les plus jouées. Le prélude, air joyeux et populaire, est notamment utilisé comme hymne de l’Eurovision. Le Te deum sera précédé de motets de Henry du Mont organiste et compositeur de musique baroque flamand qui a notamment inspiré Lully, né en 1610 et mort en 1684.
 
Un cadre fastueux glorifiant l’interprétation 
Le concert proposé n’est pas l’unique spectacle ! La magnifique Cathédrale Saint-Jean de la Valette, commandée en 1572 par le Grand Maître de Malte, Jean de la Cassière, est un joyau de l’architecture baroque. La « tonalité joyeuse et martiale » du Te deum, comme la qualifiait Charpentier, s’accorde à merveille avec ce site historique construit pour les chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Sa façade sobre cache en son sein un trésor composé de dorures et de tableaux de grands maîtres tels que le Caravage ou Mattia Preti, désigné pour décorer l’édifice. Baptisée « Co-cathédrale », elle partage ce titre avec Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Mdina, elle aussi édifiée à Malte.
 
Comme une invitation à apprécier particulièrement le spectacle, une maxime destinée aux Chevaliers de l’ordre, sur le seuil de l’entrée latérale de la cathédrale, nous rappelle la brièveté de l’existence : 

Vous qui marchez sur les morts, rappelez-vous qu'un jour on marchera sur vous.

 

Distribution

  • Date 13 janvier 2017
  • Durée 1h 30min
  • Production WAHOO
  • Réalisation STEPHAN AUBE
  • Compositeur MARC-ANTOINE CHARPENTIER ET HENRI DU MONT
  • Chef d'orchestre SEBASTIEN DAUCÉ
  • Orchestre ENSEMBLE CORRESPONDANCES
A lire aussi