Ouverture du festival de La Chaise-Dieu avec "Madeleine aux pieds du Christ"

Par @Culturebox
Publié le 20/08/2017 à 18H09
Concert d'ouverture du festival de la Chaise-Dieu. "Madeleine aux pieds du Christ" d'Antonio Caldara.
La soprano Emmanuelle de Negri interprète Marie-Madeleine

Concert d'ouverture du festival de la Chaise-Dieu. "Madeleine aux pieds du Christ" d'Antonio Caldara.
La soprano Emmanuelle de Negri interprète Marie-Madeleine

© France 3

Le 51e Festival de La Chaise-dieu s'est ouvert vendredi soir. C'est un opéra d'église baroque, "Madeleine aux pieds du Christ" d'Antonio Caldara qui a donné le coup d'envoi de ce grand rendez-vous de musique classique qui se déroule jusqu'au 27 août en Haute-Loire.

Le festival de La Chaise-Dieu met la musique sacrée à l'honneur. Pour la soirée d'ouverture vendredi soir, "Madeleine aux pieds du Christ " joué par le Banquet céleste a résonné au coeur de l'Abbatiale Saint-Robert. Cet oratorio italien raconte l'histoire de la pécheresse Marie-Madeleine partagée entre le bien et le mal. Il évoque son repentir et son pardon pour Jésus. 

"C’est un personnage de repentie, donc elle passe la première partie à être tiraillée entre l’amour terrestre et l’amour céleste, elle a  les deux petites voix qui lui parlent", raconte Emmanuelle de Negri, soprano qui tient le rôle de Marie-Madeleine.

Reportage : D. Thibaudeau / M. Lejeune / P. Ruisseaux

Six chanteurs et une vingtaine de musiciens étaient  sur scène pour servir cette oeuvre composée vers 1700 par Antonio Caldara, une référence de la musique baroque italienne. Cette "Madeleine aux pieds du Christ" sera rejouée à l'opéra de Rennes cet automne et fera l'objet d'un enregistrement.

L'Abbatiale Saint-Robert : lieu emblématique du festival

Une trentaine de concerts, 1000 artistes et plus de 20 000 spectateurs sont attendus au festival de la Chaise-Dieu. Le centre névralgique de ce grand rendez-vous de musique classique est  l'Abbatiale Saint-Robert.
L'Abbatiale Saint-Robert à La Chaise-Dieu se transforme en salle de concert à l'occasion du festival. 

L'Abbatiale Saint-Robert à La Chaise-Dieu se transforme en salle de concert à l'occasion du festival. 

© France 3
Depuis 51 ans ce lieu se transforme en août en écrin pour la musique sacrée avec au programme des compositeurs emblématiques comme Jean-Sébastien Bach, Verdi ou Haydn mais aussi des oeuvres plus modernes moderne comme avec Les Litanies à la Vierge Noire de Poulenc, compositeur français du XXe siècle.