Une partition inconnue de Mozart jouée pour la première fois à Salzbourg

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/03/2012 à 15H31
Une partition inconnue de Mozart jouée le 23/03/2012 à Salzbourg

Une partition inconnue de Mozart jouée le 23/03/2012 à Salzbourg

© Wildbild-AFP

Une partition pour piano de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) a été présentée et jouée pour la première fois vendredi à Salzbourg, dans la maison où vécut le compositeur autrichien et sa famille. Cet "Allegro molto" pour piano, une sorte de sonate de 84 mesures d'une durée de quelques minutes, a été composé par Mozart vers 1767-68 -il avait 11 ans- et retrouvé dans un cahier portant la date de 1780, a expliqué la musicologue Hildegard Herrmann-Schneider.

"L'écriture du nom, +Del Signore Giovane Wolfgango Mozart+, est incroyablement précise", a déclaré Ulrich Leisinger, directeur du département de recherches de la Fondation Mozarteum, ce qui a convaincu les experts salzbourgeois qu'il s'agissait bien d'une composition du jeune génie, bien que l'écriture ne soit attribuable ni à Mozart ni à son père Leopold mais à une connaissance proche.

Ce nom "est connu jusqu'ici comme utilisé uniquement par le père quand il inscrivait le nom de son fils sur les partitions", a souligné Hildegard Herrmann-Schneider. Le morceau a été exécuté par le claveciniste autrichien Florian Birsak, sur le piano-forte de Mozart qui se trouve dans le salon de danse de la maison familiale du compositeur.

Une partition retrouvée dans un grenier
Hildegard Herrmann-Schneider a fait cette découverte au Tyrol (Autriche) dans le cadre de recherches pour le Répertoire International des Sources Musicales : "C'était une découverte très chanceuse", a-t-elle indiqué, précisant que le livre de partitions de 160 pages, qui comporte des compositions de Leopold Mozart, avait été retrouvé dans un grenier d'une maison particulière. Cette partition occupe 3 pages de ce cahier. Ce morceau "n'est pas de n'importe qui, on y voit déjà des petites touches de l'immense Mozart qu'il deviendra", a commenté Florian Birsak.

Au cours des dernières années, deux autres partitions pour piano inconnues de Mozart avaient été retrouvées: en 2006 dans les archives de l'archevêché de Salzbourg et en 2009 dans les archives de la Fondation Mozarteum.