Une Flûte Enchantée multi-ethnique et décalée en ouverture des Nuits de Fourvière à Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/06/2009 à 15H09
Une Flûte Enchantée multi-ethnique et décalée en ouverture des Nuits de Fourvière à Lyon

Une Flûte Enchantée multi-ethnique et décalée en ouverture des Nuits de Fourvière à Lyon

© Culturebox

La Flûte Enchantée de Mozart a ouvert les Nuits de Fourvière à Lyon. Mais la version classique a été revisitée par Mario Stronco et son Orchestra di piazza Vittorio, une troupe de musiciens multi-ethnique créée à Rome en 2002, pour sauver un cinéma de la destruction.

La Flûte Enchantée a été composé par Mozart en 1791, c'est son dernier opéra (le compositeur mourut la même année). C'est aussi l'un des plus joués au monde. Il fallait donc un  certain  courage et une bonne dose de fantaisie pour revisiter ce conte oriental qui raconte les aventures du prince Tamino et de la jeune Pamina, fille de la Reine de la Nuit. D'autant que Mario Tronco, le musicien à l'origine du projet, a  malmené l'oeuvre originale avec moultes coupes, adaptations, mélanges et même quelques inventions du côté des personnages! Mais le résultat est joyeux, endiablé, jubilatoire. A tel point que le metteur en scène américain Peter Sellars, considéré comme un spécialiste de Mozart, a déclaré au sujet de cette drôle d'adaptation: "si Mozart avait vécu aujourd'hui, c'est comme ça qu'il aurait mis en scène La Flûte Enchantée". On ne pouvait imaginer meilleur compliment ! 

-> voir aussi cet article retraçant l'aventure de l'Orchestra di piazza Vittorio
-> En version classique, Natalie Dessay chante la "flûte enchantée"