"Tous à l’Opéra" : à Limoges découvrez l’envers des décors

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/05/2016 à 11H30
C'est ici que la magie opère : de simple planches de bois les décorateurs font du marbre.

C'est ici que la magie opère : de simple planches de bois les décorateurs font du marbre.

© France 3

Depuis 10 ans l’opération "Tous à l’Opéra" propose au public de découvrir un art encore trop souvent considéré comme inaccessible. L’an passé 100000 personnes ont profité de l’occasion pour se glisser en coulisses. Costumes, ateliers de chant, rencontre avec les artistes… cette année à Limoges, l’opéra a proposé une visite des ateliers de fabrication des décors.

Reportage : C.Huet / S.Chassaigne / C.Reynard
Le décor, un élément essentiel à la magie de l'opéra. Souvent grandioses ils apportent à l’œuvre une dimension unique qui projette le spectateur dans un univers fantastique. Derrière ces temples, ces arènes ou ces villes en contreplaqué se cachent des artistes de l’ombre : soudeurs, menuisiers, peintres…des petites mains sans qui rien ne serait possible.
 
C’est cet univers peu connu du grand public que l’Opéra Théâtre de Limoges a voulu faire découvrir dans le cadre de "Tous à l’Opéra". Les visiteurs ont ainsi été conduits dans un atelier en périphérie de la ville où sont actuellement construits les décors d’une prochaine production, "La carrière du Libertin" créée en 1951 par Igor Stravinsky et Wystan Hugh Auden. Pour rendre la noirceur de l’œuvre qui raconte le naufrage d’un homme, les décorateurs ont imaginé un décor monumental très sombre.
Point de départ des décors, une simple maquette.

Point de départ des décors, une simple maquette.

© France 3
D’une maquette de 50 cm, les artisans vont faire un décor bien réel aux dimensions impressionnantes : 8m50 de haut sur 18 m de longueur. Pendant 6 mois toute l’équipe travaille d’arrache-pied pour transformer le bois en marbre et faire du rêve une réalité.

Dès septembre le décor se déplacera à Caen, Reims Rouen et le Luxembourg où le spectacle sera donné, avant un retour à Limoges en début d’année prochaine.