Thomas Jolly fera ses débuts à l'opéra avec la mise en scène de Fantasio

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/11/2015 à 17H28
Thomas Jolly bientôt à l'opéra

Thomas Jolly bientôt à l'opéra

© Jean-François Monnier/AFP

Le jeune metteur en scène Thomas Jolly, créateur d'un "Henry VI" épique en 18 heures au festival d'Avignon, signera son premier opéra en février 2017 à l'Opéra comique avec "Fantasio" d'Offenbach, a annoncé mardi la maison lyrique.

Thomas Jolly, 33 ans, vient de créer "Richard III" de Shakespeare à Rennes, avant une tournée qui passe par le théâtre de l'Odéon du 6 janvier au 14 février.

Trois répétitions ouvertes au public

Le jeune metteur en scène débutera le travail lyrique sur "Fantasio" dès 2015 et ouvrira au public certaines phases préparatoires, selon un nouveau modèle de production "ouvert" mis en place par l'Opéra comique.

Ainsi, trois rendez-vous avec le public ponctueront la création de l'oeuvre, qui ouvrira la saison de l'Opéra Comique après travaux, en février 2017. Une première rencontre avec le public, en présence de Thomas Jolly et de la chanteuse Marianne Crebassa, est prévue le 3 décembre (sur réservation uniquement).

Un opéra-comique d'Offenbach basé sur la pièce d'Alfred de Musset

"Fantasio" est un opéra-comique en 3 actes et 4 tableaux de Jacques Offenbach d'après un livret de Paul de Musset basé sur la pièce-éponyme de son frère, Alfred de Musset. L'opéra a été créé le 18 janvier 1872 à l'Opéra-Comique mais seule la version viennoise de l'oeuvre était disponible, et c'est seulement en 2013 que la création parisienne a été reconstituée: c'est donc à une renaissance qu'on
assistera salle Favart.

L'oeuvre sera dirigée par Laurent Campellone à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Radio France. Le Grand Théâtre de Genève, l'Opéra de Rouen, le Théâtre National de Croatie et le Théâtre impérial de Compiègne se sont ralliés au projet.

L'Opéra Comique en travaux jusqu'en janvier 2017

L'Opéra Comique, fermé pour travaux jusqu'en janvier 2017, s'est lancé dans plusieurs opérations de fidélisation du public. Le théâtre a lancé en octobre une opération de financement participatif d'un nouvel opéra contemporain, qui propose aux généreux donateurs de prendre part à l'élaboration de l'oeuvre.

"Kein Licht" a été confié au prix Nobel de Littérature 2004 Elfriede Jelinek pour le livret, au compositeur français Philippe Manoury pour la musique et à l'Allemand Nicolas Stemann pour la mise en scène.