Avec l’oratorio “Juditha Triumphans” de Vivaldi, la Fenice célèbre l’esprit de la musique vénitienne !

Dans le cadre du Festival “Lo spirito della musica di Venezia”, la Fenice rend hommage aux compositeurs affiliés à Venise. Pour l’occasion c’est l’oratorio “Juditha triumphans” qui est exécuté dans la Cité des Doges.

Il est difficile de distinguer Antonio Vivaldi de Venise, lieu où il a grandit et a fait ses classes (L’Express est parti à Venise, sur les traces du compositeur). “Juditha Triumphans”, interprétée à l’occasion du Festival “Lo spirito della musica di Venezia”, est un oratorio composé à Venise en 1716. Sur une mise en scène d’Elena Barbalich, le chef d’orchestre Alessandro De Marchi exécute une oeuvre initialement composée pour des interprètes féminines (personnages féminins mais aussi masculins).
 
Intrigue
Nabuchodonosor, roi assyrien, souhaite conquérir Béthulie. Il y envoie le général assyrien Holopherne pour assiéger la ville. Le général se heurte à la jeune veuve béthulienne, Judith, qui le supplie d’épargner la ville. Mais Holopherne tombe sous le charme de la jeune fille qui en profite pour le manipuler et le tuer pour finalement incarner l'héroïne de Béthulie.

Distribution

  • Date 30 juin 2015
  • Durée 2h 30min
  • Production Oxymore
  • Compositeur Antonio Vivaldi
  • Metteur en scène Elena Barbalich
  • Chef d'orchestre Alessandro De Marchi
  • Livret Iacopo Cassetti, d’après le récit biblique de Judith et Holopherne
  • Solistes Manuela Custer - Juditha / Paola Gardina - Vagaus / Teresa Iervolino - Holofernes / Giulia Semenzato - Abra