Seiji Ozawa, malade, suspend la direction d'orchestre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/03/2012 à 11H55
Seiji Ozawa, une rare apparition scénique au Carnegie Hall (14/12/2010)

Seiji Ozawa, une rare apparition scénique au Carnegie Hall (14/12/2010)

© Don Emmert / AFP

Luttant contre un cancer depuis plus de deux ans, le célèbre chef d'orchestre japonais a annoncé mercredi une nouvelle interruption, pour un an, de ses activités de chef d'orchestre.

Le maestro âgé de 76 ans, qui a subi une intervention chirurgicale et se trouve sous traitement permanent, avait prévu de participer à quatre concerts au Japon à partir du 17 mars. Or, son état ne s'est pas suffisamment amélioré pour lui permettre d'assurer ces engagements. Il a donc décidé de renoncer à ces représentations, selon un communiqué publié mercredi à Tokyo.

Sur les conseils de ses médecins, Seiji Ozawa devrait ne plus officier avant février 2013 au moins, pour prendre le temps de se soigner.

Une carrière en suspens depuis deux ans
C'est en janvier 2010 que Seiji Ozawa a révélé qu'il était atteint d'un cancer de l'oesophage, détecté de manière précoce d'après ses médecins. Il a annoncé un premier retrait de six mois de toute activité musicale. Par la suite, il a dû annuler plusieurs concerts ou tournées, et différer son retour à différentes reprises.

Le prestigieux chef d'orchestre a tout de même fait de rares apparitions sur scène. En septembre 2010, il a ouvert le Festival Saito Kinen de Matsumoto, au Japon. Il a dirigé assis, durant sept minutes, la "Sérénade pour cordes" de Tchaïkovski (1840-1893), avant de céder la place à son collègue Tatsuya Shimono. "Permettez-moi de vous présenter mes excuses aujourd'hui. J'ai été soigné par des docteurs magnifiques donc je peux dire que j'ai passé mon épreuve de malade du cancer, mais il y a un petit hic - mon dos, qui m'a causé des problèmes par le passé, va de nouveau mal", a-t-il expliqué au public.

Seiji Ozawa le 18 octobre 2011 à Tokyo

Seiji Ozawa le 18 octobre 2011 à Tokyo

© AFP / Kazuhiro Nogi
Une nouvelle opération en janvier 2011
Seiji Ozawa s'est à nouveau produit en décembre 2010, au Carnegie Hall de New York. Un retour de brève durée. Mi-janvier 2011, il a subi une opération pour soigner une hernie discale. Mi-mars, depuis sa résidence proche de Tokyo où il suivait les événements dramatiques qui frappaient son pays (séisme, tsunami, Fukushima), il annonçait son retrait de la scène jusqu'en janvier 2012 et se confiait au journal "Österreich" : "J'espère que nous allons bientôt de nouveau être debout." Il a révélé souffrir également d'une infection pulmonaire. "Je vais revenir, c'est sûr", a-t-il promis au quotidien autrichien.

Une santé fragile depuis des années
Les ennuis de santé de Seiji Ozawa ne datent pas de la découverte de son cancer. En juin 2009, le maestro nippon avait dû renoncer à diriger trois concerts de l'orchestre Philharmonique de Vienne après avoir été opéré d'une hernie. En 2006, le fragile chef d'orchestre avait souffert d'un zona et d'une pneumonie aiguë.

Des débuts comme assistant de Karajan et Bernstein
Directeur musical de l'opéra de Vienne, après avoir longtemps tenu les rênes de l'orchestre symphonique de Boston, Seiji Ozawa est l'un des chefs d'orchestre les plus célèbres de la planète.

A ses débuts, il a été l'assistant de Herbert von Karajan (1908-1989) et Leonard Bernstein (1918-1990). Dans sa jeunesse, il a dirigé les orchestres de Toronto et de San Francisco. En 1973, il a succédé au chef français Charles Münch (1891-1968) à la tête de l'Orchestre symphonique de Boston. Il l'a dirigé durant 29 ans. En 2002, Ozawa a pris la direction musicale de l'Opéra de Vienne.

Extrait d'un documentaire consacré à Seiji Ozawa


Seiji Ozawa et Martha Argerich travaillent le Concerto de Ravel (1982)