"Rigoletto": les coulisses d'une création à l'opéra de Clermont-Ferrand

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/01/2015 à 18H01
Rigoletto de Verdi ouvre l'année 2015 de l'opéra-théâtre de Clermont Ferrand

Rigoletto de Verdi ouvre l'année 2015 de l'opéra-théâtre de Clermont Ferrand

© France 3 / Culturebox

L'opéra de Clermont-Ferrand est en pleine effervescence. Un peu plus d’un an après sa renaissance, le bâtiment accueille sa première création lyrique. Avec Rigoletto, Pierre Thirion-Vallet et Amaury du Closel convoquent une distribution internationale. Deux séances sont prévues à Clermont les 14 et 17 janvier, le monument partira ensuite en tournée pendant trois ans.

Pièce de Victor Hugo adaptée à l'opéra par Giuseppe Verdi, Rigoletto figure comme une oeuvre magistrale du répertoire lyrique. 
Pierre Thirion-Vallet à la mise en scène et Amaury du Closel à la direction musicale ont créé ensemble un opéra moderne où Rigoletto grimé prend les traits de Charlot. 

Une équipe de France 3 Clermont a suivi les ultimes répétitions et le montage de cette nouvelle création du Centre Lyrique Clermont-Auvergne et de l’Opéra Nomade.
Série réalisée par Richard Beaune / Valerie Mathieu / Didier Robert / Damien Salmon 

Episode 1 : La lumière et les décors 
Depuis une dizaine de jours les répétitions de Rigoletto s'accélèrent. Avant l'arrivée de l'orchestre, place au travail de création de la lumière, à la mise en place des décors, tous les éléments techniques indispensables pour mettre en valeur les chanteurs et la mise en scène. Le metteur en scène Pierre Thirion-Vallet suit chaque seconde de la création et les derniers ajustements. 
Episode 2 : Les costumes et les accessoires 
Le Rigoletto imaginé par Pierre Thirion-Vallet est un bonhomme un peu rond qui ressemble à Charlot... avec et sans la moustache. Pour le metteur en scène, le costume est un personnage à part entière. "Il y a un langage du costume" dit-il.
 Ce jour-là les chanteurs découvrent à taille réelle les décors, grandioses, la lumière et leurs costumes. Après avoir répété leurs partitions en studio, ils ont une semaine pour s'habituer au nouvel espace de jeu. 
Episode 3 : le soir de la générale
C'est le soir de la générale devant public. Les comédiens-chanteurs de diverses nationalités sont fin prêts et restent concentrés. Ce soir là dans les coulisses c'est une véritable fourmilière artistique. 
Après Clermont-Ferrand, la troupe de Pierre Thirion-Vallet partira en tournée sans maquilleurs. Les artistes devront reproduire presque à l'identique les maquillages et coiffures. 
Le pitch de Rigoletto : Il est difforme, bossu, raillé de tous, condamné au rôle de bouffon. Il s'y emploie avec une rage douloureuse, une joie mauvaise, flattant et favorisant les vices de son libertin de maître, riant à son tour de l'infortune de ceux qui en sont les victimes. Il a pour nom Rigoletto. Elle est belle, douce aimante et pure. Elle est sa fille, sa consolation, sa raison de vivre, son unique source de joie et de tendresse. Elle se nomme Gilda. Il est beau, puissant. Il règne sur Mantoue. Il est le Duc, séducteur invétéré et sans scrupule, jouissant de la vie mais sans respect de celle des autres, désirant, s'éprenant intensément des femmes mais incapable d'aimer vraiment. Le destin va les lier inexorablement.

-> A Lire aussi à propos de Rigoletto la chronique de Valérie Mathieu de France 3 Clermont-Ferrand

Rigoletto de Giuseppe Verdi à l’Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand.
mercredi 14 Janvier 2015 à 20h et Samedi 17 Janvier à 15h 
De 10 à 48€
2h30 entracte compris
Chanté en italien, surtitré en français

Rigoletto en tournée : 

- Abbeville 22/01/15
- Moulins 24/01/15
- Nevers 25/01/15
- Béziers 30/01/15
- Compiègne 01/02/15
- Neuilly-sur-Seine 03/02/15
- Corbeil-Essonnes 07/03/15
- Saint-Maur 14/03/15