Piano Pic 2009, au Pic du Midi : une nouvelle partition pour piano, violon et...orage !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/07/2009 à 10H48
Piano Pic 2009, au Pic du Midi : une nouvelle partition pour piano, violon et...orage !

Piano Pic 2009, au Pic du Midi : une nouvelle partition pour piano, violon et...orage !

© Culturebox

Piano Pic, c'est le nom d'un festival itinérant qui sillonne en juillet les vallées des Hautes-Pyrénées. Chaque année, l'un des moments forts, c'est le concert donné en plein air au sommet du Pic du Midi à 2877 mètres d'altitude. Mais pour le cru 2009, la météo est venue jouer sa propre partition...

Même si le fait de jouer en altitude pose quelques problèmes aux instruments, nombreux sont les musiciens qui ont voulu tutoyer les sommets. On peut notamment citer le facétieux Maurice Baquet, comédien, violoncelliste et remarquable alpiniste (il fut le compagnon de cordée de Gaston Rebuffat, excusez du peu !). Le photographe Robert Doisneau l'a immortalisé avec son instrument, sur la Mer de Glace, à 1913 mètres, dans le massif du Mont-Blanc. Plus près de nous, en juin 1993, c'est le pianiste Philippe Beckett et l'orchestre philharmonique de Lodz qui donnèrent un concert exceptionnel sur le Mont-Blanc, pour les 700 millions d'européens. Le but était de délivrer un message de paix en Europe, où le conflit en ex-Yougoslavie faisait rage à l'époque. Toujours dans un même but caritatif, mais cette fois pour les victimes du conflit au Népal, le groupe anglais The Hidden donnait en 2005 un concert à 5 545 mètres d'altitude, à Kalar Pattar, un des camps de base situer au pied de l'Everest. Et puis enfin, la palme (de l'altitude, pas de la générosité) revient à Jamiroquai qui en février 2007, chantait à 10 000 mètres...dans un Boeing entre Munich et Athènes, devant 150 passagers et VIPs.