"Moïse et Pharaon" à l'Opéra de Marseille : tout pour la musique !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/11/2014 à 14H55
Une version concertante, sans décors ni costumes.

Une version concertante, sans décors ni costumes.

© France 3

C'est une grande première pour l'Opéra de Marseille qui accueille en ce début novembre une version instrumentale de "Moïse et Pharaon" de Rossini. Ici pas de décors ni de costumes, juste une oeuvre magistrale admirablement servie par des musiciens et des chanteurs d'exception. A voir jusqu'au 16 novembre.

Reportage : J-L.Boudart / X.Scuffenecker / G.Cabau / B.Carapic
C'est ce qu'on appelle la version concertante d'un opéra, la version instrumentale si vous préférez. Sur la scène rénovée de l'Opéra de Marseille, 62 musiciens et presqu'autant de choristes et chanteurs solistes interprètent l'oeuvre de Rossini sans aucun décors ni costumes. Ici pas de mise en scène, juste la musique. Et quelle musique ! Composé en quelques semaines à peine par Gioacchino Rossini en 1827, "Moïse et Pharaon" raconte la fuite d'Egypte. Un récit épique qui permet au compositeur d'enchainer duos, trios, quintettes et même sextuors vocaux. 
Dans cette version dépouillée de l'oeuvre, les chanteurs sont alignés face au public, un exercice particulier qui met en valeur la voix mais aussi la performance magistrale de l'orchestre philarmonique de Marseille dirigé pour l'occasion par le maestro italien Paolo Arrivabeni.

"Moïse et Pharaon" de Gioacchino Rossini sur un livret de Luigi Balocchi et Etienne de Jouy, créé en 1827 pour l'Opéra de Paris. A l'Opéra de Marseille les 8, 11, 14 et 16 novembre.