L'opéra de Rouen joue Mozart avec les enfants de l'association " La Source"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/12/2014 à 10H46
UNe vingtaine d'enfants ont eu la chance de cotoyer les musiciens de l'Orchestre de l'Opéra de Rouen.

UNe vingtaine d'enfants ont eu la chance de cotoyer les musiciens de l'Orchestre de l'Opéra de Rouen.

© France 3

Aider les enfants de milieux défavorisés à s'éveiller à l'art et à la culture. C'est la raison d'être de "La Source", association créée au début des années 90 par le peintre Gérard Garouste. A travers des partenariats avec des artistes comme ici les musiciens de l'orchestre de l'Opéra de Rouen, les jeunes découvrent un univers qui leur était jusqu'alors étranger.

Reportage : F.Lafond / E.Lombaert / C.Lebret
Lorsqu'il crée "La Source" en 1991, le peintre Gérard Garouste a une idée bien précise de son projet qui est de "favoriser l'épanouissement de l'enfant, l'éveiller à l'art dans la perspective d'en faire un être de désir". Presque 25 ans plus tard, l'objectif est totalement rempli. L'association qui possède désormais quatre antennes locales (Normandie, Ile-de-France, Rhône-Alpes et Bretagne) aide chaque année des dizaines d'enfants à s'en sortir grâce à l'art. Une mission impossible sans l'implication des partenaires comme l'Opéra de Rouen.

Un projet d'envergure
Sous l'impulsion de son fondateur, Oswald Sallaberger, l'orchestre de l'opéra travaille depuis plusieurs mois avec une vingtaine d'enfants du site de la Source à La Guéroulde dans l'Eure, sur une adaptation de la Sérénade Haffner de Mozart. L'opéra de Rouen a prêté costumes et accessoires. Le chef d'orchestre autrichien, lui même engagé auprès des jeunes à travers son association "La maison illuminée", a convaincu une trentaine de musiciens professionnels de participer à l'aventure. Une aventure qui a séduit les enfants au-delà de toute espérance.
"Ça fait plaisir de sortir de répétition et d'entendre les enfants siffler les airs de cette sérénade de Mozart", souligne Oswald Sallaberger.

Un plaisir que le public pourra partager ce 5 décembre à Conches-en-Ouche (Eure) et le 5 février 2015 dans le cadre prestigieux de l'Opéra de Rouen.