Dans cet opéra, écrit à 19 ans dans le cadre de ses études, Rachmaninov se place déjà en grand compositeur.

"Aleko" se présente tout d’abord comme un exercice de fin d’études du conservatoire de Moscou, que le jeune Sergueï Rachmaninov réalise en dix-sept jours, donnant naissance à un petit chef-d’œuvre de l’art lyrique.

Adapté du poème "Les Tziganes" de Pouchkine, l'opéra est très vite admiré par le grand Tchaïkovski, que Rachmaninov considère comme son maître. L’œuvre est créée au Bolchoï un an après, en 1893, et obtient un très grand succès. La consécration viendra en 1903, lorsque que le chanteur Féodor Chaliapine (basse), âgé de 30 ans à l'époque, mettra l’œuvre à son répertoire et excellera dans le rôle d’Aleko.

En 2013, c'est le metteur en scène roumain Silviu Purcãrete qui s'approprie cette oeuvre pour le Teatro Colon de Buenos Aires, en l'associant avec un autre des trois opéras de Rachmaninov, "Francesca Da Rimini" (également joué à Nancy et diffusé sur Culturebox). Les tsiganes laissent place ici à une troupe de circassiens et l'intrigue d'Aleko glisse lentement mais sûrement vers celle de "Francesca Da Rimini". 

Lire la critique d'"Aleko" et "Francesca Da Rimini" dans le Financial Times (en anglais).

Distribution

  • Date 15 février 2015
  • Durée 1h 3min
  • Production Ozango Productions
  • Réalisation Sébastien Glas
  • Compositeur Serguei Rachmaninov
  • Metteur en scène Silviu Purcarete
  • Chorégraphe Karel Vanek
  • Chef d'orchestre Rani Calderon
  • Orchestre Orchestre symphonique et lyrique de Nancy
  • Costumes Helmut Stürmer
  • Lumière Jerry Skelton
  • Solistes Aleko – Alexander Vinogradov / Le jeune Tzigane – Suren Maksutov / Le vieux Tzigane – Miklos Sebestyen / Zemfira – Gelena Gaskarova / La vieille Tzigane – Svetlana Lifar