L'opéra de Liège honore le monument de Puccini et le baryton Ruggero Raimondi retrouve "Scarpia", son rôle fétiche.

À Rome, en 1800, le baron Scarpia est le chef de la police. Il fait arrêter le peintre Cavaradossi qui cache Cesare Angelotti, un prisonnier en fuite. Tosca, l’amante du peintre, devient l’objet de convoitise de Scarpia. Il lui propose un marché ignoble.

Il sauvera la vie de Mario si elle se donne à lui. L’exécution sera simulée. Tosca cède. Mais, une fois les ordres donnés, au moment où Scarpia (Ruggero Raimondi) veut obtenir le prix convenu, elle saisit un couteau et le tue. 
Cependant, Scarpia avait menti et Cavaradossi tombe sous les balles. Le meurtre du baron ayant été découvert, ses hommes accourent pour saisir Tosca. Avant d’être prise, Tosca se jette du haut d’une terrasse du château Saint-Ange…
  
"Tosca" est le cinquième opéra de Puccini, et marque un tournant stylistique important. "La Bohème", l’opéra précédent, peut être considéré comme le premier de ses chefs-d’œuvre : c’est en même temps le dernier dont la thématique soit purement « vériste ».
"Tosca" revient à la tragédie pure, avec des personnages historiques. Ce n’est pas pour autant un retour en arrière, tant le traitement théâtral et musical diffère de la manière de Verdi, par exemple. C’est une oeuvre dense, concentrée autour de quelques personnages à la psychologie très fouillée. Il y a peu de place pour les scènes de genre ou de foule.
Puccini a été très fortement marqué par l’interprétation de la tragédienne Sarah Bernardt dans la pièce "Tosca" de Victorien Sardou. La tragédienne hante la composition de l’oeuvre et suscite les accents mélodiques de sa Floria Tosca.

Distribution

  • Date 30 décembre 2014
  • Durée 3h 15min
  • Production Jim & Jules - Opéra Royal De Wallonie - Oxymore - Avec La Participation De France Télévisions et de la RTBF Secteur Scènes
  • Réalisation Arnaud Lalanne
  • Compositeur Giacomo Puccini
  • Metteur en scène Claire Servais
  • Orchestre Opéra Royal De Wallonie
  • Costumes Michel Fresnay
  • Décor Carlo Centolavigna
  • Librettiste Luigi Illica - Giuseppe Giacosa D’après Victorien Sardou
  • Direction musicale Paolo Arrivabeni
  • Lumières Olivier Wery
  • Solistes Floria Tosca : Barbara Haveman Mario Cavaradossi : Marc Laho Il Barone Scarpia : Ruggero Raimondi Cesare Angelotti : Roger Joakim Il Sagrestano : Laurent Kubla Spoletta : Giovanni Iovino Sciarrone : Marc Tissons Un Carciere : Pierre Gathier
A lire aussi