Au Ve siècle, les Huns viennent de mettre à sac la ville d’Aquilée. Attila, surnommé « le fléau de Dieu », célèbre sa victoire face à Odabella, fille du seigneur local dont toute la famille a été décimée.

Impressionné par le courage de la jeune chef de guerre, Attila lui offre une épée. Odabella s’en servira pour venger les siens.
Près d’une lagune, un bateau arrive avec des survivants d’Aquilée dont Foresto qui se lamente sur le sort de sa chère Odabella. Il propose alors à ses compagnons de construire une nouvelle cité : Venise.

Pour cet opéra d’ouverture de la saison 2013-2014, l’Opéra Royal de Wallonie-Liège accueillera pour la première fois le maestro Renato Palumbo, qui a dirigé dans le Monde entier (Istanbul, Capetown, Macao, Berlin, Washington, Chicago, London, Paris, Nice, Barcelona, Bilbao, La Scala de Milan, etc…). 
Attila est mis en scène par le grand Ruggero Raimondi, que nous connaissons mieux pour ses interprétations de Scarpia, Boris et Falstaff. Il signera ici sa quatrième mise en scène lyrique, mais sa première à Liège.

Attila demeure un des opéras les moins connus du grand public. Pourtant, c’est un des plus beaux que Verdi ait composé pendant ses années de bohème, qui sont aussi celles de sa jeunesse, un opéra digne de rivaliser avec Ernani, l’autre joyau des premiers Verdi.
Le compositeur de Roncole y témoigne d’une verve mélodique du meilleur niveau et l’on se surprendra aisément à fredonner l’un ou l’autre air à l’issu de la représentation. Verdi, insatisfait du livret de Temistocle Solera, décida d’en confier l’amélioration à Francesco Maria Piave. Ils collaboreront à neuf reprises et se lieront d’une indéfectible amitié (Verdi financera les obsèques de Piave, complètement ruiné). Quant à Solera, il s’en offensa et ne travailla plus jamais avec le musicien.

Distribution

  • Date 24 septembre 2013
  • Durée 2h 10min
  • Production Jim & Jules / Koko arrose la culture
  • Réalisation David Mathy
  • Compositeur Giuseppe Verdi
  • Metteur en scène Ruggero Raimondi (assisté d'Isabel Maier)
  • Chef d'orchestre Renato Palumbo
  • Orchestre Orchestre et Choeurs de l’Opéra Royal de Wallonie
  • Librettiste Temistocle Solera
  • Lumières Albert Faura
  • Costumes Laura Lo Surdo
  • Décors Daniel Bianco (assisté de Lucia Goj)
  • Solistes Makvala ASPANIDZE - Odabella / Michele PERTUSI - Attila / Giovanni MEONI - Ezio / Giuseppe GIPALI - Foresto / Papuna TCHURADZE - Uldino / Pietro PALAZY - Leone